Actu
Face au COVID-19, Art Basel s’installe online #ArtBaselOVR

Face au COVID-19, Art Basel s’installe online #ArtBaselOVR

18 mars 2020 | PAR Anne-Sophie Bertrand

Suite à l’annulation de l’édition Hong Kong 2020 et la fermeture progressive de nombreuses galeries mondiales pour les raisons sanitaires liées au Coronavirus, Art Basel semble vouloir se dresser contre la maladie. Du 20  au 25 mars, la plus célèbre et convoitée des foires d’art dévoilera au grand public, gratuitement, sa toute première édition en ligne qui regroupera un peu plus de 230 galeries et plus de 2000 oeuvres exceptionnelles.

On attendait ce tournant depuis un moment : quand est-ce que le marché sera assez mûr pour partir online, cassant les codes curatoriaux du white cube, et proposant au public de nouvelles interactions notamment via la réalité virtuelle ? Il y a avait déjà eu quelques tentatives, peu fructueuses, ou peu citées. Certains batailleront qu’il y avait déjà Artsy, Artnet et consorts, et il est vrai que leur travail est à saluer… C’est quand même une autre étape, quand la plus influente foire au monde, suivie par les 235 plus puissantes galeries internationales, entrent en résistance, et propose un véritable happening digital, avec une durée limitée. Bien évidemment, nous ne remercierons pas le coronavirus, mais la nécessité de s’adapter rapidement aux mesures sanitaires pour le bien-être des artistes, des galeries et de leur staff, bien entendu du public, et in fine des ventes, a forcé quelque peu la concrétisation et le développement de nouvelles formes de commercialisation, virtuelles, pour les galeries marchandes. Tirons-en les externalités positives.

90% des galeries sélectionnées à Hong Kong (annulée) ont répondu à l’appel de cette alternative proposée par la foire. « Nous sommes ravis de pouvoir lancer cette nouvelle initiative dès maintenant », communique Adeline Ooi, directrice de l’édition asiatique sur le site officiel. « Bien que les visites en ligne ne puissent pas remplacer notre salon à Hong Kong, nous espérons fermement qu’elles fourniront un soutien solide à toutes les galeries qui ont été touchées par l’annulation de mars.» Pour les galeries présentes sur la scène française, on retrouvera notamment Almine Reich, Lelong & Co, Kamel Mennour, Perrotin, Marian Goodman, Continua, David Zwirner, Chantal Crouzel, Gagosian, Nathalie Obadia, Tornabuoni, Ceysson & Bénétière, Frank Elbaz, Jocelyn Wolff, Templon, Thaddeus Ropac, Crèvecoeur, Mor Charpentier, Balice Hertling, High Art, et GB agency.

Les galeries ont eu libre choix dans l’élaboration de leur « stand », les oeuvres semblent comme dans les foire IRL, assez hétéroclites, même si les grands artistes contemporains semblent encore avoir la part belle. Dans les grandes tendances annoncées, on retrouvera les peintures, les oeuvres sur papier et les sculptures des plus grands artistes du XXè au XXIè siècles. Seront mis également à l’honneur des artistes modernes encore méconnus du grand public originaires du Moyen-Orient, d’Asie et d’Asie du Sud-Est. Digital oblige, seront à l’honneur les vidéos, la photo et des oeuvres monumentales ! Tic toc. J-1… si vous ne tenez plus, vous pouvez découvrir quelques previews sur les différents comptes Instagram et également sur le site Art Basel ou sur l’application mobile.

On espère bien évidemment retrouver toutes ses galeries sur les terres suisses du 18 au 21 juin prochains. Sinon pour suivre et commenter l’événement sur les réseaux @artbasel et #ArtBaselOVR. Pour les professionnels et les curieux qui voudraient approfondir leurs connaissances du marché de l’art, le Art Basel and UBS Global Art Market Report 2020 (384 pages) est également disponible.

Comme de nombreux secteurs, le marché de l’Art va subir de plein fouet les répercussions du COVID-19. Mais le regroupement de ses acteurs montre en cette circonstance la solidité et l’esprit de coopétition du secteur, que certains lui reprochent et que d’autres ont tendance à oublier.

Agenda cinéma de la semaine du 18 mars : sorties repoussées, films et festivals en ligne
Seyit Ares prône l’amour pour sauver le monde !
Anne-Sophie Bertrand

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *