Arts
Les vernissages de la semaine du 8 octobre

Les vernissages de la semaine du 8 octobre

09 octobre 2014 | PAR Fanny Bernardon

Non le cinéma ne ravit pas toutes les places, les jours à venir sont aussi l’occasion d’expositions passionnantes et curieuses ! Découvrez ici notre sélection vernissages de la semaine. 

« He is not a self declared Genius », Artus de Lavilléon – Galerie Patricia Dorfmann

Connu pour ses noirs et blancs dessins ainsi que sa collaboration avec M magazine, Artus de Lavilléon expose à Paris, à partir du samedi 11 octobre. Il vous propose sa réflexion artistique sur son temps d’une façon singulière : rien de ce qu’il expose ne lui appartient ou n’est né de sa main. Néanmoins, de ses voyages, Lavilléon a rassemblé des photographies et récolté dans ses notes, pléthore de phrases d’auteurs, de phrases entendues, de slogans publicitaires ou bien de graffitis. Ces brèves de vie relèvent du désir que de Lavilléon a chevillé au corps, celui de témoigner et de raconter son époque telle qu’elle est, dans toute sa vérité, sans apparat ni transformation. Cette exposition s’inscrit également dans le travail d’archivage minutieux que l’artiste mène depuis vingt ans. Informations ici.

« Paysages – Oeuvres récentes », Eduardo Stupia – Galerie Xippas

Né dans la province de Buenos Aires, Eduardo Stupia travaille depuis toujours à la mise en valeur des groupes tout autant que de l’individualité. Celui qui est une figure majeure de la scène artistique argentine est à Paris à partir du samedi 11 octobre à la Galerie Xippas. Ce sera pour vous l’occasion de vous confronter à la douceur abstraite avec laquelle l’artiste étudie les corps et la nature.

Rendez-vous rue Vieille du Temple, jusqu’au 8 novembre.

Erik Dietman,  » Pour un dictionnaire, à la lettre M : Marchand d’Art, voir diable « 

Artiste doté d’un sens de l’humour subtil, Erik Dietman écrit son propre vocabulaire plastique qui semble donner vie et forme aux mots. Jonglant toujours volontiers entre poésie et réalité, Dietman s’inscrit dans la lignée des Picabia, Duchamp et Picasso. Bronze monumental, assemblage, dessins et créations originales, venez découvrir à la Galerie Claudine Papillon l’oeil et la griffe d’un surréaliste dont l’oeuvre a marqué le XXème siècle. Un peu plus de détails vers ce lien.

Dani Umpi –  Galerie Xippas

L’oeuvre de l’artiste uruguayen Dani Umpi est sans aucun doute l’exemple de la pluri-disciplinarité. Plasticien, écrivain et musicien, Umpi explore chacun de ses domaines pleinement, sans y voir jamais matière à conflit. Les trois disciplines cohabitent parfaitement dans l’esprit et dans l’oeuvre de l’artiste. En terme purement plastique, Dani Umpi pense objet et image en étroitrapport avec les médias de masse. Pour découvrir son travail, c’est à partir du samedi 11 octobre, Galerie Xippas.

« Eon », Nicolas Panayotou – Galerie Popy Arvani 

Dans un espace – temps, unité divisible et inséparable désignant l’infini, Nicolas Panayotou, grave ses éléments symboliques par la représentation de formes géométriques colorées. Cette nouvelle série de Cercles, nommée KYKLOS composée de carrés et de lignes, renvoie sans fin à l’imaginaire Cosmique. Ces éléments ne sont que des particules en mouvement, composés dans un système ordonné, donnant la sensation d’un univers en perpétuelle création.Toutes ses références à la mythologie, << Cosmogonie >> et principalement à la philosophie scientifique, « Éon »,  (éternité), font échos à un incontournable questionnement sur les origines de l’univers. »Eon », Nicolas Panayotou à la galerie Popy Arvani, c’est à partir du 9 octobre 2014. Vernissage de 18h à 21h.

Visuel à la Une : @Capture d’écran Site de la Galerie Patricia Dorfmann – Visuels : @Capture d’écran Site de la Galerie Patricia Dorfmann / @Capture d’écran Site Fondation Ricard / @Capture d’écran Site de la Galerie Claudine Papillon / @Capture d’écran Fondation Ricard/ @Capture d’écran

[Francophonies, Bilan] Marie-Agnès Sevestre, directrice : « un lieu où il est possible de se parler »
[La recette de Claude] Poivrons marinés sur chèvre frais
Fanny Bernardon

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture