Arts
Les vernissages de la semaine du 3 octobre

Les vernissages de la semaine du 3 octobre

03 octobre 2012 | PAR Amelie Blaustein Niddam
Cette semaine, le plus grand happening culturel parisien aura lieu le 6 octobre, Nuit Blanche oblige. Mais pour vous mettre en bouche, plusieurs vernissages accompagneront votre appétit d’art.

Ce soir, le Centre Pompidou inaugurera son exposition Adel Abdessemed « Je suis innocent ». Avec les avions tressés de Telle mère tel fils (2008), les carcasses de voitures moulées et cuites au four de Practice Zero Tolerance (2006), les rangs de fil de fer barbelé, ponctués de doubles lames tranchantes et de pointes aiguisées de Wall Drawing (2006), l’artiste utilise différents médiums pour capter la rumeur des aléas de l’histoire et les contradictions du monde, et les changer en images puissantes. Centre Georges Pompidou, Piazza Pompidou, Paris 4e, m° Rambuteau ou Hôtel de ville.
Jeudi,  la galerie Vallois présentera « Jean Tinguely en Reliefs » : onze œuvres majeures et pour certaines inédites viendront rappeler la profonde originalité du sculpteur décédé il y a déjà plus de 20 ans.  Les neuf Méta-Reliefs et deux sculptures Méta-Matics de cette exposition ont été conçus et réalisés entre 1955 et 1961. Bernard Blistène, directeur du département du développement culturel du Centre Pompidou rappelle le pourquoi de cette période : »L’année 1955 marque l’installation du sculpteur à Paris, à deux pas de l’atelier de Brancusi et la présentation de son premier relief sonore au «Salon des Réalités Nouvelles» avant qu’il n’expose ses «peintures cinétiques» à la galerie Denise René. L’année 1961 marque quant à elle, la participation de l’artiste aux fameuses expositions «Bewogen Beweging» au Stedelijk Museum d’Amsterdam ainsi qu’à l’exposition «Rörelse i konsten» au Moderna Museet de Stockholm. Entre ces deux dates, l’œuvre de Tinguely prend toute sa force et sa poésie ». Galerie Georges-Phillippe et Nathalie Vallois, 36, rue de Seine, Paris 6e, m° Mabillon.
de 17h à 22h30, Claudia Mojica Sorbac interroge le phénomène latin qui a inspiré le pop-art des « Fotonovellas » à l’hôtel de l’Industrie, 4 place Saint-Germain des Prés, Paris 7e, m° Saint-Germain des Prés.
de 18h à 20h30, la galerie expose les œuvres d’Olivia Jaume, Anna Gradziel et Dario Santacroce, 32, rue de Varenne, Paris 7e, m° Rue du Bac.
de 19h à 22h, la Wallworks Gallery vous convie à l’ouverture de « Let ink dry », une exposition de 34 aquarelles d’un des pionniers du Street-Art : Crash. Jusqu’au 28 décembre. Wallworkd Gallery, 4 rue Martel , Paris 10e, m° Bonne Nouvelle.
de 19h30 à 22h, « Présent recomposé » investit l’Immix Gallery à travers des œuvres de Stéphane Bouelle, Eleonore Joulin, Afrouz Razavi, qui s’apparentent à des recherches historiques sur documents. Jusqu’au 3 novembre. 116, Quai de Jemmapes, Paris 10e, m° Louis Blanc.
Vendredi, à partir de 18h, la galerie Kartner  fête les 50 ans des Beatles, l’origine du groupe étant la chanson « Love me do ». Pour l’occasion, vous verrez des photos inédites et numérotées des photographes André SAS, Jean-Pierre FIZET et  Patrick SICCOLI. Galerie Kartner, 20 passage Dauphine, Paris 6e, m° Odéon. Jusqu’au 12 octobre.
Mardi, la Galerie Des Filles du Calvaire vernit son exposition de Dominique Gauthier qui s’articulera autour de deux volets, de deux temps d’expositions qui permettront de découvrir les nouvelles séries de l’artiste. En parallèle à cette double présentation, une monographie sur les dix dernières années de créations de Dominique Gauthier paraîtra en août 2012 suite à l’exposition à la Villa Tamaris à la Seyne-sur-Mer.
Galerie des Filles du Calvaire, 17 rue des Filles du Calvaire, Paris 3e, m° Fille du Calvaire.

Infos pratiques

Le dernier Disney revoit sa définition du conte pour enfants, ou le conte version New Age
Les 25 ans de l’Estival de Saint-Germain-en-Laye se terminent ce week-end
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture