Galerie

L’agenda des vernissages de la semaine du 11 avril

L’agenda des vernissages de la semaine du 11 avril

11 avril 2019 | PAR Sandrine Nagbo-Elissée

Cette semaine au programme : voyage en Egypte, musique pop, art urbain et paysages.

 

Saublade to the sun, à la galerie Hussenot

Vernissage le 12 Avril à 18h

L’artiste Mira Dancy est une artiste peintre new-yorkaise. Ses tableaux  aux reflets égyptiens reflètent ses convictions féministes. Le pouvoir féminin est d’ailleurs l’objet principal de son travail. Ses oeuvres restent empruntes d’une lumière vive et fluorescente qui apporte une atmosphère particulière à ses toiles. 

Galerie Hussenot

5 bis rue des Haudriettes

75003 Paris

 

Disquaire Day, à la galerie Walrus

Vernissage le 13 avril à 10h

Le groupe fontaine Wallace, spécialiste de la musique Pop est l’invité d’honneur du Disquaire Day. Son chanteur principal, Nicolas Falez, ancien membre du groupe Superflu, s’entoure de trois musiciens pour nous livrer une musique pop plutôt sombre. 

Galerie Walrus

34 Ter, rue de Dunkerque

75010 Paris

Op Art et design, au Secret Gallery

Le 12 Avril à partir de 12h

C’est la troisième édition du célèbre marché d’art urbain. 32 exposants sont près à accueillir les passionnés et les professionnels de l’art haut en couleurs. A travers des photographies, des cultures et des expositions, de célèbres artistes urbains tels que Maxime Drouet et Evol présenteront leur art sous forme de performances. Laurence Vallières, célèbre sculpteur, exposera ses sculptures à l’entrée de la galerie.

Le carreau du Temple

2 rue Perrée

75003 Paris

Impromptus, à la galerie Marie Vitoux

Vernissage le 11 Avril à 19h30

Marie Rauzy, est une artiste peintre de la famille de Paul Cézanne, célèbre peintre Français. Depuis une trentaine d’années, on travail s’articule principalement autour des paysages. 

Galerie Marie Vitoux

3 rue d’Ormesson
75004 Paris

 

Visuel : [email protected]

Visuel : Wikimedia commons @carreaudutemple

 

Edouard Baer réitère son rôle de maître de cérémonie au festival de Cannes 2019
« Le chant des revenants », par Jesmyn Ward
Sandrine Nagbo-Elissée

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *