Galerie

[Interview] Barbara Chwast « Art Ligue démocratise la vente de photographie d’auteurs »

[Interview] Barbara Chwast « Art Ligue démocratise la vente de photographie d’auteurs »

30 octobre 2015 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Du 12 au 28 novembre, l’agence créative Les Garçons Sauvages, avec la participation du studio graphique My name is investissent  la Galerie Art Ligue  pour une exposition,  Constant Elevation (du nom d’un titre du groupe de rap Gravediggaz) du photographe Geoffroy de Boismenu. Rencontre avec Barbara Chwast, qui tient la galerie Art Ligue.

Pouvez vous me présenter la galerie Art Ligue ? Quelle est sa particularité ?
Art Ligue propose une sélection pointue de photographes de qualité à des prix abordables. Art Ligue démocratise la vente de photographie d’auteurs tout en s’inscrivant dans la tradition des éditeurs d’art. Art Ligue s’adresse aux amoureux de la photographie, aux amateurs de design et aux collectionneurs. Nous marchons au coup de coeur. La collection est constituée d’oeuvres exigeantes d’artistes reconnus sur le marché de la photographie internationale comme Françoise Huguier, Rob Hornstra, Jérôme Brézillon, Patrick Messina et Daisuke Yokota….. La galerie travaille également avec des talents émergents dont les travaux nous passionnent.
Art Ligue propose des multiples de tirages photographiques. Les œuvres sont reproduites entre 6 et 100 exemplaires numérotés et signés. La gamme de prix s’étend de 120 à 2 500 euros. Art Ligue invite régulièrement des curateurs. Les œuvres sélectionnées intègrent ensuite la collection.

Il est possible d’acheter en ligne sur votre site. Cela est un phénomène très actuel, quels sont les limites et les apports d’une vente sans commissaire ?
Nous pouvons dire que souvent, les clients parisiens préfèrent se déplacer pour découvrir les images sur nos murs. Pour les ventes plus lointaine, nous constatons que nos clients nous accordent leur totale confiance ! C’est un énorme plaisir et de plus, nous n’avons jamais eu la moindre réclamation ! je pense que cela est du au fait que la collection Art Ligue comprend pour la majorité des artistes reconnus sur le marché de la photographie internationale et que nous sélectionnons soigneusement toutes les œuvres éditées souvent avec la participation de commissaires invités. Ceci parce qu’il est enrichissant de partager nos regards. Il est aussi notable que nous sommes intransigeants sur la qualité de nos éditions.

Dans le cas d’une vente en ligne, comment se décide l’encadrement des oeuvres ?
Il y a une seule proposition d’encadrement sur le site correspondant au choix personnel de l’artiste. Nous proposons au client de nous contacter pour tout autre choix .
Toutes ces infos sont clairement indiqués sur le site.

Le mois prochain vous proposez Constant Elvation, une série de photographies de star du Hip Hop signées Geoffroy de Boismenu. Pourquoi avoir choisi de travailler avec ce photographe? 
Le travail de Geoffroy est protéiforme, il fut plus difficile de choisir un volet dans cette œuvre foisonnante. L’équipe de sixpack et « les garçons sauvages » nous ont emporté sur ce choix en rapport avec leurs territoires culturels. Nous sommes aujourd’hui enchantés d’exposer ce pan du travail de Geoffroy de Boismenu.  

Visuel : © My name is

Le rappeur des psy 4 de la rime est décédé : le rap en deuil
[Critique] « The Walk » de Robert Zemeckis. Film poétique célébrant la beauté du geste
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. amelie@toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *