Expos
La Verrière expose les élégantes obsessions de Tris Vonna-Michell

La Verrière expose les élégantes obsessions de Tris Vonna-Michell

10 mai 2017 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Depuis 2000, la Verrière déploie dans l’écrin de la boutique Hermès du 50 Boulevard de Waterloo à Bruxelles des cycles d’expositions aux thématiques aussi fines et précises que les carrés de la Maison. Jusqu’au 1er Juillet, Tris Vonna-Michell installe ses nostalgies.

La Verrière fait partie du réseau international de galeries de la Fondation d’entreprise Hermès. Dans cet espace à l’architecture style Eiffel, Tris Vonna-Michell raconte une histoire. On pourrait même s’arrêter à  : Tris raconte. Car la voix est pour lui le médium roi. Son installation Punctuations & Perforations incarne parfaitement le cycle Poésie Balistique « curaté » par Guillaume Désanges.

Les cycles de la Verrière,  comme « Des gestes de la pensée »,  sont l’occasion de faire dialoguer des artistes et des formes d’art. Punctuations & Perforations se situe dans la droite ligne de la précédente exposition NOVELTY Ltd qui créait des liens rêvés. Ici il faut se rendre au centre, dans une structure en bois où  un film nous montre un atelier,  dont on apprendra qu’il est le seul à traiter les films analogiques en provenance d’Hollywood, mais aussi ses mains et un sauna. Nous sommes  dans son intimité et il dit un drame.

Il a un jour acheté des tonnes d’objectifs, et ils sont arrivés endommagés. Peu de temps avant la vente, un feu avait pris dans la rue du marchand qui avait tu la réalité.  La voix douce au léger accent anglais rempli tout l’espace de ce récit.

Un diaporama constitué de photographies prises au Japon en 2003 défile en faisant dominer le noir et blanc comme si plus jamais la couleur analogique ne reviendrait. Il expose en rythme maîtrisé dix diapositives projetées à l’aide du mythique Hasselblad PCP 80 dont la présence l’érige au rang de ready made.  Et tout autour des aquariums dans lesquels sont plongés des images et les boites contenant les  fameux objectifs brûlées.

Ici, il fictionne la réalité, il part d’un fait pour le transformer en acte artistique. Il est fascinant de se plonger dans cet espace à la Verrière occultée pour l’occasion qui tranche avec la lumière de la boutique. Nous sommes dans un ailleurs esthétique.  Tris Vonna-Michell impose son savoir-faire. Il accumule dans la rigueur.

De l’ensemble se dégage une absolue sérénité teinté de la nostalgie d’un monde englouti.

Du 6 octobre au 9 décembre, La Verrière exposera Dora García, The fourth wall. 

La Verrière,  50 Boulevard de Waterloo à Bruxelles

Visuels : Tris Vonna-Michell,  Punctuations & Perforations, 2017. Vue de l’exposition. Copyright Isabelle Arthuis. Fondation d’entreprise Hermès.

Les vernissages de la semaine du 11 mai
Les livres vivants de Mette Edvardsen au Kunstenfestival
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *