Expos
La Ruche : Lionel Sabatté, des abeilles et du cristal

La Ruche : Lionel Sabatté, des abeilles et du cristal

02 novembre 2022 | PAR Julie Viers

Lionel Sabatté investit la Grande Place du musée du Cristal, à Saint-Louis. Il y installe une ruche avec des abeilles et du cristal. Il offre un parallèle entre le ballet des artisans verriers dont il s’inspire et le royaume des abeilles. Toutes et tous s’activent à transformer la matière en quelque chose de beau ou de bon. À partir de là, Lionel Sabatté nous présente des œuvres inédites, dont la préciosité dialogue avec les origines. 

 

L’artisanat du cristal comparé à une ruche

C’est le titre de l’exposition qui a lieu au sein du musée du Cristal de Saint-Louis : « La Ruche ». Il est donc question d’abeilles. Elles sont peintes, augmentées d’un corps, formant ainsi des objets hybrides, et elles sont représentées en bronze. Les abeilles sont des ouvrières de la nature comme le sont les artisans de la cristallerie de Saint-Louis. Lionel Sabatté s’inspire de leur travail et participe lui aussi à la transformation de la matière d’une manière poétique. Les peaux mortes et les ongles deviennent des feuilles, des exosquelettes, pendant qu’à côté le sable devient du cristal. 

Le beau, la préciosité

Grâce à l’oxydation de divers métaux sur le papier, Lionel Sabatté représente des abeilles. La rouille et la décomposition ne sont plus une finalité ni un signe de détérioration mais une œuvre d’art. L’oxydation devient quelque chose de précieux grâce à son travail. Aussi, pour réaliser de belles fleurs blanches au bout de branches d’arbres récupérées dans la forêt avoisinante, il utilise des peaux mortes de pieds. Les choses les plus ignobles de notre corps deviennent ainsi les représentations des plus belles choses produites par la nature. Lionel Sabatté est un alchimiste des temps modernes. À travers cette transformation, l’artiste questionne la notion de préciosité dans l’art. 

 

Retour aux origines

Une licorne faite de résidus de cristal, de ciment et de fer est disposée dans un espace inaccessible, où la lumière projette des ombres qui rappellent les grottes préhistoriques et l’art pariétal. Les abeilles peintes via l’oxydation des métaux ne sont pas sans rappeler l’art rupestre. Et les abeilles en bronze sont des représentations archaïques, primitives de ces insectes. Les œuvres de Lionel Sabatté portent la trace du vécu, la trace du temps. Il met en scène diverses représentations et objets imaginaires autour du thème de l’abeille, comme dans un cabinet de curiosités. 

 

Jusqu’au 2 avril 2023, la fondation d’entreprise Hermès en association avec Vent des Forêts présente des œuvres inédites de Lionel Sabatté, à La Grande Place à Saint-Louis-les-Bitche. En plus de visiter l’exposition « La Ruche », n’hésitez pas à faire un tour dans le musée du Cristal Saint-Louis. Les pièces présentées retracent l’histoire du patrimoine de la manufacture. Il est également possible de visiter les ateliers dans lesquels les verriers façonnent le cristal en fusion sous vos yeux ébahis. Une expérience incroyable ! 

 

Visuels 

1 : Lionel Sabatté, Hêtre du 16-08-2022, 2022, détail, Hêtre de Saint-Louis-les-Bitche, peaux mortes, ongles et vernis, 96 x 150 x 70 cm, courtesy de l’artiste © Olivier-Henri Dancy / Fondation d’entreprise Hermès

2 : Lionel Sabatté, Réparations d’abeilles du 21-07-2022, 2022, détail, abeilles ouvrières, ongles, colle et boîte d’entomologie, 39 x 51 cm, courtesy de l’artiste © Olivier-Henri Dancy / Fondation d’entreprise Hermès

3 : Lionel Sabatté, Fin de règne du 24-08-2022, 2022, détail, bronze, 29 x 27 x 20 cm, courtesy de l’artiste © Olivier-Henri Dancy / Fondation d’entreprise Hermès

4 : Lionel Sabatté, Butineuse du 03-04-2022, 2022, oxydation sur papier, 61 x 46 cm, courtesy de l’artiste © Olivier-Henri Dancy / Fondation d’entreprise Hermès

5 : Lionel Sabatté, Hêtre du 16-08-2022, 2022, détail, Hêtre de Saint-Louis-Lès-Bitche, peaux mortes, ongles et vernis, 96 x 150 x 70 cm, courtesy de l’artiste © Olivier-Henri Dancy / Fondation d’entreprise Hermès

6 : Lionel Sabatté, Licorne de juillet 2022, 2022, Ciment, fer à béton, pigment, filasse, cristal, 134 x 312 x 92 cm, courtesy de l’artiste © Olivier-Henri Dancy / Fondation d’entreprise Hermès

7 : Lionel Sabatté, Fin de règne du 23-08-2022, 2022, détail, bronze, 28.5 x 21.5 x 16 cm, courtesy de l’artiste © Olivier-Henri Dancy / Fondation d’entreprise Hermès

Lula a été élu président au Brésil, un soulagement pour le monde de la culture
(LA)HORDE en cascade à Chaillot
Julie Viers

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration