Expos
« Digigraphie by Epson » à la Maison Européenne de la Photographie

« Digigraphie by Epson » à la Maison Européenne de la Photographie

26 décembre 2013 | PAR Hugo Saadi

EPSON08-tt-width-836-height-550-attachment_id-3064-fill-1-bgcolor-000000La Maison Européenne de la Photographie a fêté avec Epson le 10ème anniversaire du label Digigraphie en organisant une exposition dans la Galerie des Donateurs qui mettait en avant 30 œuvres. [rating=3]

La Digigraphie (digital + photographie) est devenu un label d’excellence qui répond à des critères spécifiques ainsi qu’un gage de valeur pour les collectionneurs. Le label qui a été lancé en 2003 réunis 2500 artistes aujourd’hui dans le monde entier et compte plus de 26 000 œuvres. Ce label repose sur 3 principes fondamentaux : une utilisation d’une technologie d’impression Epson avec une encre pigmentaire, un papier d’art agréé ainsi qu’un tirage estampillé et numéroté. Parmi les 13 institutions qui ont collaboré avec ce label on retrouve le Musée Albert Kahn ou encore le Musée du Louvre.

L’exposition présentée jusqu’au 5 janvier met en avant des tirages digigraphies cédés à la Maison Européenne de la Photographie ces dernières années. Parmi les 30 photos on retrouvera le portrait de Serge Gainsbourg par Jean-François Bauret, des photos en noir et blanc de Raed Bawayah inspirées par son enfance palestinienne, un triptyque de Martial Cherrier ou encore des œuvres de Isabel Munoz et George Rousse. L’exposition est donc assez éclectique, courte et permet d’admirer les clichés de nombreux photographes qui utilisent la Digigraphie d’Epson. A voir à la MEP jusqu’au 5 janvier : Sebastião Salgado avec Genesis.

© Raed Bawayah

Infos pratiques

Jazz Sous les Pommiers
Musée d’Art Moderne – Paris
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture