Expos

David Altmejd au MAM : Flux – Un autre pays des merveilles

David Altmejd au MAM : Flux – Un autre pays des merveilles

10 octobre 2014 | PAR Nausicaa Ferro

Du 10 Octobre 2014 au 1er Février 2015, le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris propose à l’ARC la première rétrospective en France dédiée à l’artiste canadien David Altmejd. Les premières sculptures de l’artiste dialoguent avec des créations réalisées sur place, pour un voyage dans un drôle de pays des merveilles.

Quand on observe une œuvre de David Altmejd, quelque chose se passe, quelque part en nous. Est-ce dans le cerveau ? Le cœur ? L’intime ? Difficile à dire, mais quelque chose est bousculé, ému, excité. A quoi cela tient ? A ces géants aussi réalistes qu’irréels, créés aux frontières de l’humain, de l’animal, du végétal, du minéral ? Ou à ces œuvres géométriques comme The flux and the Puddle (2014) conçues comme de véritables récits qui se narrent par la vue et l’imaginaire ? David Altmejd donne quelques clefs pour aborder cette création « The Flux and the Puddle est une grande vitrine de l’ensemble, mais ce que contient cette grande vitrine c’est une espèce de chaos organisé. À la base tout est chaotique. Plutôt que de vouloir éliminer la dimension chaotique des choses, je la respecte énormément (…) Pour moi c’est important qu’un objet puisse contenir l’infini. The Flux and the Puddle contient une infinité d’informations. Et pour moi c’est quelque chose de positif. Ce n’est même pas frustrant. C’est ce qui rend l’objet vivant : qu’il puisse contenir une infinité d’informations. Et même si on en fait le tour, même si on passe des jours et des jours à faire le tour, on ne peut pas avoir accès à toute l’information. Je suis sûr qu’il y a des éléments de la pièce qu’on ne peut pas voir, qui sont invisibles pour le spectateur, qui sont cachés. Et pour moi, ça c’est intéressant : c’est comme une personne – on ne peut jamais avoir accès à tout… »

Et même après avoir fait le tour de l’exposition Flux, on reste interloqué, merveilleusement interloqué… que signifient ces œuvres ? Les amateurs y verront des références à David Cronenberg, David Lynch, Matthew Barney… les néophytes seront simplement heureux d’avoir approché des œuvres semblant sorties d’un pays des merveilles.

Mardi au dimanche de 10h à 18h, nocturne le jeudi de 18h à 22h.

© David Altmejd, Image courtesy of Andrea Rosen Gallery, New York.

Infos pratiques

Maison Européenne de la Photographie
Salle Gaveau
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *