Expos
Clichés tendres de Larry Clark au Silencio

Clichés tendres de Larry Clark au Silencio

12 septembre 2014 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Ce weekend vos soirées seront arty. The place to be sera Le Silencio qui propose pour encore 48h une carte blanche Larry Clark, et orne, là, jusqu’au 25 octobre, son profond escalier d’une série de clichés du sulfureux photographe, malheureusement elles ne sont plus en vente. 

[rating=5]

La force de cette exposition est de se placer dans le champs de l’intime sans entrer dans la pornographie. Dans la salle de cinéma qui hier présentait le surréaliste L’Homme qui venait d’ailleurs où excelle David Bowie en extra terrestre alcoolique siège les affiches des films de Larry Clark. L’Homme qui venait d’ailleurs n’est pas de Larry Clark mais de Nicholas Roeg. L’idée ici est de projeter des oeuvres du photographe et cinéaste, ce soir Wassup Rockers sera diffusé à 22H30, mais aussi d’autres qui l’ont inspiré .

Revenons à la photographie. Depuis son exposition au MAM, Larry Clark a de nombreux regards tournés vers lui. Iconique depuis Kids en 1995, son travail autour de l’adolescence, la mort et le sexe n’a cessé d’envoûter. Et c’est là que le Silencio tape fort en ornant les murs d’une vingtaine de clichés, souvent présentés en quadriptyques. On y voit des chaussures saint laurent trainer au sol d’un appartement où siège un apareil de gym, on y voit aussi la muse de Clark, Jonathan Velasquez, brun ou décoloré. Des amours sans sexes visibles, de la drogue mais en post-défonce. Rien n’est visible ici, tout est suggéré. Des amis dans un bar. Il y a une scène de baston qui se niche là, sans crier gare.

Cette série est issue de « Los Angeles », réalisée entre 2003 et 2007. Depuis le très médiatique Kiss the Past Hello au MAM en 2010, il n’avait pas exposé à Paris.

Visuel : NEGATIVE 2003; PRINT 2007 © LARRY CLARK; COURTESY OF THE ARTIST, LUHRING AUGUSTINE, NEW YORK, AND SIMON LEE GALLERY, LONDON AND HONG KONG

Infos pratiques

La Ménagerie de Verre
La Gaîté Lyrique
Bastien Stisi
Journaliste musique. Contact : [email protected] / www.twitter.com/BastienStisi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *