Expos
Bouillon de culture en chapelle : le festival Trente-Trente à Bordeaux , ce sont aussi des expositions !

Bouillon de culture en chapelle : le festival Trente-Trente à Bordeaux , ce sont aussi des expositions !

30 juin 2021 | PAR Eriksen

TRENTE TRENTE les Rencontres de la Forme courte en Nouvelle Aquitaine, traditionnellement en janvier, ont dû attendre ,pandémie oblige, le mois de juin pour retrouver un public en live. Deux expositions viennent renforcer le trait du festival pour son édition 2021 au format complet.

La contrainte Covid aura-t-elle permis de favoriser les hybridations et mutations chères à Jean-Luc Terrade depuis la création par lui du festival en 2004 ? Ceci semble le cas au vu des deux Expositions, du 17 Juin au 2 juillet à la chapelle du couvent de l’Annonciade où l’on peut découvrir Florhof de Benjamin Begey/billgarden et Vidéopoèmes de Arnaud Pujol..

Feng Sui et matière. 

Dans un lieu riche d’arrière-monde comme est une chapelle, des volants de badminton par centaines – positionnés, liés, découpés, recollés, magnifiés, définis – constituent la matière de Florhof. Pas d’industrie ici, point de reproduction à l’identique, chaque volant est unique par sa nature (liège et plumes de canard) et par son vécu (fatigué, usé, brisé par les compétitions de haut niveau). La qualité des objets et du lieu nous éloigne de l’anecdotique, pour ouvrir sur ?… Ce que vous y verrez tiendra autant de la généalogie et de l’âme Feng Sui de l’auteur, Benjamin Begey, que de vous-même : multitude de presque semblables ? flux d’énergie ? ébauche de la légèreté absolue ? devenir des oiseaux et des arbres ? un serpent à plume ou un manteau d’hermine ? L’œuvre est assez forte pour nous éveiller et assez ouverte pour nous laisser libre.

Dans le même lieu sont disposées des tablettes pour écouter au casque les Vidéo-poèmes d’Arnaud Poujol. Il réalise ici un travail de précision et de synergie avec une vingtaine d’autres artistes. Emergent d’une matière de sons, de paroles et d’images des humanités particulières ou collectives, passées ou présentes. L’histoire d’un viol, l’effet de l’éther, la tension d’un film, la désespérance climatique, l’étincelle qui met le feu, le goût de la fluidité … entre autres. Ressentir plus que comprendre cette virée dans un archipel d’archéologies intimes… là aussi une poésie laissant libre la pensée… du moins tant qu’elle n’est pas préemptée par la militance.

Tel est le riche voyage immobile que Trente Trente nous propose cette année.

Chapelle de la DRAC

54 rue Magendie à Bordeaux

Du 17.06 au 02.07

Du lundi au vendredi de 14h à 17h

Entrée libre

FLORHOF (JARDIN DES FLEURS) de BENJAMIN BEGEY / BILLGRABEN

VIDÉOPOÈMES : ARNAUD POUJOL

Créations numériques hybrides et transdisciplinaires

Entre 2 et 6 minutes

crédit photo © Pierre Planchenault

 

Frederick Wiseman remporte le Carrosse d’or
Mozart à la Seine Musicale avec Marc Minkowski et les Musiciens du Louvre
Eriksen

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture