Expos
Beat Generation, l’exposition vidéo dont Allen Ginsberg est le guide

Beat Generation, l’exposition vidéo dont Allen Ginsberg est le guide

07 juillet 2013 | PAR Yaël Hirsch

[rating=4]

Imaginée par l’artiste et ami d’Allen Ginsberg, Jean-Jacques Lebel pour, 4 musées à la fois (Centre Pompidou Metz, Champs Libres de Rennes, Fresnoy de Tourcoing et au ZKM de Karlsruhe), « Beat generation/ Allen Ginsberg » est un projet 100 % numérique qui revient à travers le regard d’un de ses piliers sur un des mouvements esthétiques pluridisciplinaires les plus influents du 20ème siècle.

Au Centre Pompidou Metz, c’est en sous-sol, dans le studio de cinéma du musée que l’anthologie visuelle et sonore imaginée par Jean-Jacques Lebel s’est installée sur 7 grands écrans, quelques moniteurs et une projection d’un poème « Sur la tombe d’Appollinaire » sur le sol.

Structurée autour de l’entretien de 6 heures que Lebel avait mené avec Ginsberg en 1990, l’exposition présente un nouveau visage de l’auteur de « Howl » et « Kaddish ». Si le performeur à la barbe hirsute et en colère des années 1960 et 1970 est bien sûr représenté dans cette exposition à travers des vidéos de ses interventions et performance (notamment Polyphonix à Paris), le Ginsberg qui prédomine est celui des années 1990, barbe blanche taillée, en costume et professeur à Brooklyn College Un Ginsberg toujours aussi heureux de venir à Paris où il a vécu et que l’on découvre sous un autre jour : fin connaisseur de blues qu’il a découvert dans les églises du quartier de son enfance, amoureux de Rimbaud, et photographe de tous ses amis de la Beat Generation dont il commente les oeuvres et la place dans sa vie. On apprend ainsi que sa première conversation avec Kerouac concernait Dostoievski. Et l’on peut également voir les dessins de Ginsberg, souvent des illustrations de ses manuscrits.

Alors que dada apparaît, mais comme une référence, cette exposition « Beat » par les yeux de Ginsberg apparaît malgré tout bien rangée, médium par médium, plutôt que par période. Une large place est faite aux textes et aux vidéos inédites, si bien que – finalement plus classique que la nouveauté du médias pouvait le laisser entendre – « Beat Generation/ Allen Ginsberg » intéressera avant tout les chercheurs et les amateurs de la littérature beat

Infos pratiques

Festival Musique sur Ciel
Théâtre des Halles
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture