Arts
Drawing Now Paris, retour sur l’actualité du dessin contemporain

Drawing Now Paris, retour sur l’actualité du dessin contemporain

02 avril 2012 | PAR Etienne Perin

Du jeudi 29 mars au 1er avril, 82 galeries internationales étaient réunies au Carrousel du Louvre pour présenter le travail de leurs artistes, avec en bonus le musée imaginaire de Catherine Millet.

Thomas Lévy-Lasne, Fête 27, 2010, aquarelle sur papier © Galerie Isabelle Gounod, Paris

Véritable labyrinthe foisonnant de toutes les pratiques du dessin, Drawing now s’est achevé hier nous laissant en tête mille couleurs et quelques idées des tendances actuelles de cette pratique (tendance). Fusains, graphites, encres, collages et même agrafes… Le dessin s’est laissé allé et autant de libertés artistiques nous ont régalés.

Quelques « courants » se retrouvaient parmi les œuvres, notamment les vanités et autres curiosités toujours bien représentées, et les photographies décadrées reproduites à l’aquarelle comme celles ici de Thomas Lévy-Lasne (Galerie Isabelle Gounod). La section « Emergence » du salon a encore une fois retenu toute notre attention, mettant en avant les dessinateurs à découvrir, avec notamment les techniques mixtes de Samuel Champlain à la galerie ALB ANOUK LE BOURDIEC.

Avec plus de 400 artistes représentés, tous les genres y étaient présents de l’art brut (galerie Christian Berst) à la BD avec les œuvres de Blutch (galerie Martel). Prenant la suite de Cornette de Saint Cyr, c’est à Catherine Millet qu’est revenue cette année la conception du Musée Imaginaire, partagé entre classicisme postmoderne et invention plastique, avec les œuvres de Marc Desgrandchamps, Erik Dietman, Bernard Dufour, Pierre Klossowski, Otto Muehl, Bernard Ollier, Diogo Pimentao, Kiki Smith, Alberto Sorbelli, Tatiana Trouvé, Bernard Venet et Pierre Weiss.

Clément Bagot, Sans titre, 2011 Pointe rotring sur papier 26 x 18 cm © Courtesy Galerie Eric Dupont, Paris

Récompensant un artiste de moins de 50 ans en focus sur le salon, le Prix Drawing Now  a été remis le 28 mars à Clément Bagot (galerie Eric Dupont).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Image à la une : Alicia paz, Soeurs, 2011, Mixed media on paper 56 x 38 cm © Courtesy galerie dukan hourdequin, Paris

Visuels de l’article :Thomas Lévy-Lasne, Fête 27, 2010, aquarelle sur papier © Galerie Isabelle Gounod, Paris

Clément Bagot, Sans titre, 2011 Pointe rotring sur papier 26 x 18 cm © Courtesy Galerie Eric Dupont, Paris

 

Benjamin Paulin : « Je ne voulais pas d’un album de frime »
Colin Firth pressenti pour le remake américain de « Intouchables »
Etienne Perin

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *