Actu
Vol de l’œuvre « Ils n’ont pas choisi leur sépulture » de l’artiste Haïm Kern

Vol de l’œuvre « Ils n’ont pas choisi leur sépulture » de l’artiste Haïm Kern

19 août 2014 | PAR Amelie Blaustein Niddam

La sculpture de Haïm Kern a été une nouvelle fois la cible d’un acte de vandalisme. Son oeuvre « Ils n’ont pas choisi leur sépulture » est un hommage aux morts de la Grande Guerre. Elle a été volée.

L’oeuvre a été commandée en 1998 par l’Etat. Elle est située sur le Plateau de Californie à Craonne, dans l’Aisne, lieu emblématique des combats de la Guerre 14-18. Aurélie Filippetti parle « d’acte inqualifiable, d’une grande violence pour l’artiste, pour le public et pour tous ceux qui sont les gardiens du souvenir. Elle rappelle que « par deux fois déjà cette sculpture a été la cible d’un acte de vandalisme, et que le ministère de la Culture et de la Communication a, chaque fois, accompagné le Conseil général de l’Aisne dans sa restauration et sa conservation ».

Le monument est imposant, il fait 4 mètres de haut et il est composé d’un filet d’anneaux en bronze au sein desquels on voit des visages emprisonnés. Depuis le vol du 12 août, seul le socle reste actuellement en place.

Pierre Vassiliu s’en est allé
Un nouvel album de Leonard Cohen pour ses 80 ans
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture