Actu
Un nouveau directeur de la création artistique au Ministère de la Culture

Un nouveau directeur de la création artistique au Ministère de la Culture

17 février 2021 | PAR Manon Bonnenfant

Le « mercato » des nominations se poursuit avec Christopher Miles, nommé le 2 février dernier à la tête du département de la création artistique. Il (ré)intégrera d’ici peu le Ministère de la Culture. 

Directeur délégué du Palais de Tokyo depuis début 2017 (après avoir été secrétaire général au Ministère), Christopher Miles faisait partie des premiers choix de Roselyne Bachelot. Un choix non sans raisons puisqu’il avait déjà occupé différents postes à la création artistique entre 2006 et 2017 : secrétaire général de la direction de la Musique, Danse, du Théâtre et des spectacles de 2006 à 2009, adjoint au directeur général de la création artistique, ou encore directeur adjoint de cabinet auprès de l’ex ministre Aurélie Filippetti. Avant son entrée au Ministère, il a été administrateur culturel au sein de plusieurs structures, soit le Théâtre national de l’Odéon et l’Institut française de Barcelone. Son parcours est chevronné : diplômé de Sciences-Po, puis de l’Ecole du Louvre ainsi que de l’Ecole nationale d’administration.

Aujourd’hui manager culturel, opérateur et concepteur de politiques culturelles, Christopher Miles navigue au quotidien entre gestion privée et publique, travaillant à la fois aux côtés des créateurs mais aussi des administrateurs. Le but ? « Rendre leurs (sic les créateurs) rêves possibles ». Des rêves plus que jamais menacés par la crise actuelle, et pour lesquels le nouveau directeur devra se battre. Car en ces temps d’incertitude sur tous les plans, Christopher Miles aura pour mission d’accompagner les acteurs culturels et artistiques. Dans un communiqué du Ministère, il est ajouté qu’outre ce suivi à (très) grande échelle, de « nouvelles perspectives structurantes » devront être construites, en plus de la mise en place d’une nouvelle « politique générale d’insertion économique et de protection sociale des artistes et des auteurs ».

Un travail long et fastidieux attend donc Christopher Miles, qui succède à Sylviane Tarsot-Gillery. Le défi à relever pour aider les acteurs d’aujourd’hui et de demain – tous fragilisés – est titanesque. 

Visuel : © L. Larralde / TLC

 

« Memoria », matière à construire l’Histoire
La révolte des élus pour la culture se poursuit
Manon Bonnenfant

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture