Actu
Umberto Eco retourne dans son pays natal

Umberto Eco retourne dans son pays natal

09 février 2021 | PAR Salome Helgoule Vallot

Après trois années de négociations intenses, l’Université Alma Mater de Bologne, où Umberto Eco a en outre enseigné, accueille en son sein les quelques trois milles ouvrages qui constituent la bibliothèque de l’écrivain et philosophe Umberto Eco.

Le ministère de la culture italien a annoncé l’acquisition de la bibliothèque et des archives de Umberto Eco pour 90 ans, en accord avec la famille du philosophe décédé en février 2016. L’objectif de cette acquisition est de permettre aux étudiants et chercheurs de pouvoir accéder à ce fabuleux héritage. La Bibliothèque moderne et les archives reviendront à l’Université de Bologne, ce que le recteur a salué avec joie, puisque cela permettra de mettre à disposition ce bijou du patrimoine littéraire mondial. La « Bibliotheca semiologica Curosa, lunatica, magica et pneumatica », qui se compose d’anciens livres, sera conservée à Milan.

C’est un retour symbolique pour l’œuvre de celui qui est né à Alexandrie en 1932, avant de s’installer à Milan où il passera une partie de sa vie. Connu à l’international pour son roman Le Nom de la rose, Umberto Eco est un grand penseur de la sémiotique et théoricien du langage, qui écrira par ailleurs sur bien d’autres sujets, que ce soit l’art ou la communication. Umberto Eco était un véritable prophète de la lecture :  « La fonction essentielle d’une bibliothèque est de favoriser la découverte de livres dont le lecteur ne soupçonnait pas l’existence » écrivait-il. 

Crédits visuels : Couverture Le Nom de la rose ©EditionLelivredepoche

L’analphabète de Agota Kristof dans une mise en scène bilingue
Reines pour Reines dans le bel canto à Monaco
Salome Helgoule Vallot

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture