Actu
« The Vivi » exclu de The Voice suite à des accusations de racisme et homophobie

« The Vivi » exclu de The Voice suite à des accusations de racisme et homophobie

23 février 2021 | PAR Manon Bonnenfant

Révélation fracassante de l’épisode de l’émission « The Voice » samedi dernier, le rappeur The Vivi est désormais plongé dans la tourmente. Il est accusé – entre autres – de racisme et homophobie. 

C’est sur Twitter (quelle surprise !) que la polémique a éclaté : des tweets aux contenus (très) douteux de « The Vivi » ont été exhumés par plusieurs internautes. Des tweets dans lesquels le jeune homme âgé de vingt-et-un an tenaient des propos à caractères racistes et homophobes. Nombreux étaient ceux à être choqués et relayer ces publications remontant à 2017. Le couperet est vite tombé : ITV Studios, la société de production à laquelle appartient The Voice, a décidé d’exclure immédiatement The Vivi. Dans un communiqué publié hier, ITV Studios juge les propos du rappeur « choquants » et à « contraires aux engagements pris par les talents quand ils participent à The Voice » ainsi qu’aux « valeurs d’inclusion et de tolérance prônées (par l’émission) ».

L’aventure s’arrête ici pour le jeune homme, lui qui avait livré une performance impressionnante, mais aussi controversée. En effet, la chanson « Suicide Sociale » d’Orelsan interprétée ce soir-là contenait bon nombre de propos considérés comme dérangeants, une désapprobation qui sonne encore plus fort au vu des récentes accusations contre The Vivi. Celui-ci a présenté des excuses dans la foulée : « Ce sont des propos de cours de récré d’un ado inconséquent qui me font froid dans le dos. Je ne pensais pas un mot de ce que j’ai écrit. Je demande pardon à toutes les personnes que j’ai pu offenser avec ces messages honteux ». Mais le mal est déjà bien trop répandu. Cette histoire est loin d’être la première pour « The Voice » puisqu’en 2018, la chanteuse Mennel Ibtissem avait été évincée du programme après la découverte d’anciens tweets interrogeant sur une éventuelle apologie du terrorisme.

On ne rappellera sans doute jamais assez sur le danger des réseaux sociaux ainsi que son « effet boomerang », autant pour des illustres inconnus que des artistes confirmés ou en devenir. 

Visuel : ©L. Larralde

Daft Punk annonce sa séparation dans une vidéo intitulée « Epilogue »
Alexandre Roccoli : « le son c’est du corps »
Manon Bonnenfant

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture