Actu

Shakira : convoquée le 12 juin pour fraude fiscale

Shakira : convoquée le 12 juin pour fraude fiscale

07 mars 2019 | PAR Justine Lenormand

Shakira, la célèbre chanteuse Colombienne est accusée par le parquet Espagnol de ne pas avoir payé ses impôts entre 2011 et 2014.

La chanteuse Colombienne est poursuivie par la justice Espagnole pour avoir dissimulé ses revenus. Ces poursuites concerne la période de 2012 à 2014, car les faits antérieurs à 2012 sont aujourd’hui prescrits. 
Selon le parquet espagnol, Shakira n’a pas payé ses impôts sur le revenus et s’en serait acquittée en utilisant une résidence fictive aux Bahamas. La fraude s’élèverait à 14,5 millions d’euros.

En couple avec le célèbre footballeur Gérard Piqué avec qui Shakira a deux enfants, ce n’est qu’en 2015 qu’elle a déclaré sa résidence fiscale en Espagne.
Selon le fisc, elle résidait déjà en Espagne plus de 6 mois par an depuis 2011. Les règles pour payer les impôts sur le revenus sont pourtant claires. Si le contribuable vie plus de 6 mois par an en Espagne, il se doit de déclarer ses revenus. A l’inverse s’il ne vie pas plus de 6 mois sur le sol Espagnol, il est contraint de déclarer seulement les revenus perçut dans le pays lui même.
Et selon les avocats de la star Colombienne, jusqu’en 2014, ses revenus provenaient de ses tournées internationales.

 

Cependant ce n’est pas la première fois que l’interprète de « Waka Waka » musique officiel de la coupe du monde de 2010, se retrouve dans la tourmente. Souvenez vous en 2017, son nom était apparus dans les révélations des Paradises Papers. Le Consortium International des Journalistes d’Investigation (ICIJ) qui menait l’enquête des «Paradise Papers» avait désigné Shakira comme étant domiciliée aux Bahamas et étant depuis 2007, l’administratrice d’une société installée à Malte pour toucher ses droits d’auteur.

C’est le 12 juin prochain que la chanteuse est attendue pour répondre aux accusations dont elle fait l’objet. 

Visuel : © Creative commons 

L’agenda des vernissages de la semaine du 07 mars
Une future saison 2019-2020 de l’Opéra de Paris de haut niveau
Justine Lenormand

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *