Actu

Le Pygmalion de Rousseau et Benda ressuscité en musique et en dessins par Sandrine Revelet et Claire Gibault

Le Pygmalion de Rousseau et Benda ressuscité en musique et en dessins par Sandrine Revelet et Claire Gibault

15 juin 2018 | PAR Yaël Hirsch

Ce vendredi 15 juin 2018, la Philharmonie invite Claire Gibault et son Mozart Orchestra à redonner vie à la pièce de théâtre de Rousseau et à ses intermèdes musicaux signés Georg Benda (1779) avec Nathalie Dessay et Eric Genovese.

Un concert rehaussé par les dessins de Claire Gibault qui a aussi croqué cette résurrection musicale de Pygmalion dans un album paru aux éditions les Arènes.

Pygmalion la BD prépare ce concert-événement, avec une veritable mise en dessin par Sandrine Revel (prix « Alph-Art jeunesse » au festival international de la bande dessinée d’Angoulême pour sa série écrite avec Jean-Denis Filippi « Un drôle d’ange gardien » parue chez Delcourt) des répétitions de Claire Gibault et de son orchestre entremêlées de 4 versions du mythe de l’éternel sculpteur qui donne vie à une créature dont il s’éprend. Pygmalion est tour à tour Rodin, Niki de Saint Phalle, Camille Claudel et Ron Mueck (autant de femmes que d’hommes, vous l’aurez noté) dans ce livre qui multiplie les espaces et les dimensions mais donne des traits néoclassiques tout à fait reconnaissable à l’immortel mythe grec.

Le jour du concert, c’est en direct que Sandrine Revel dessinera un concert où l’on découvrira un Rousseau (que l’on savait aussi compositeur avec Le Devin du Village) dramaturge de son temps. Quant à la musique de Georg Benda, on la comparera sans peine à la Version par Rameau du mythe entendue récemment à Dijon, à moins que nous ne faisions nous aussi un saut dans le temps pour se chanter à soi-même My Fair Lady, une autre version de Pygmalion.

Sandrine Revel, Pygmalion, Les Arènes, 82 p., 20 euros. Sortie le 23 mai 2018.

Musique de Georg Benda proche d’une composition de Mozart à écouter ici. 

Infos et réservations pour le concert où l’on entendra aussi du Haydn, du Mozart et du Hersant sur le thème de La Muse ici.

visuel : couverture de l’album

Gagnez 3×2 places sur le concert n°25 du festival de Saintes (le 20 juillet)
Champs Elysées Festival : Rien ne s’oppose à Radio Elvis
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *