Politique culturelle

Vaux-le-Vicomte fait de l’ombre à Versailles

Vaux-le-Vicomte fait de l’ombre à Versailles

04 juillet 2019 | PAR Emilie Zana

Une expérience sonore novatrice guide les visiteurs du Château de Vaux-le-Vicomte depuis le mois de mai. Il suffit de mettre un casque sur les oreilles pour être transporté au XVIIe siècle, au temps où le château fut construit pour Nicolas Fouquet, surintendant des Finances de Louis XIV, prémices du château de Versailles. 

Une bulle de son

Le parcours sonore est enchanteur : des chuchotements à l’oreille, des escaliers qui craquent, des flammes qui crépitent… Il s’agit d’un parcours immersif utilisant un son binaural ou 3D, jouant avec l’ouïe du visiteur qui se surprend à confondre les sons du casque avec la réalité. Cette « bulle de son » s’enclenche grâce à des capteurs installés dans le château et accompagne littéralement l’auditeur dans de nouvelles ambiances, adaptées à l’environnement et l’histoire de la pièce dans laquelle il pénètre. 

Le parcours s’adapte au rythme du visiteur, et peut durer entre 30 minutes et 1h30. Rien ne l’empêche de s’attarder sur les objets et oeuvres d’art qui décorent les pièces, sur les notices qui en donnent quelques détails tout en écoutant la musique de transition provenant du casque. 

 

Un lieu chargé d’histoires

Il existe 2 parcours, le parcours adultes «L’Affaire Fouquet» et le parcours jeunesse «La fabuleuse histoire de Vaux». Ce dernier propose une expérience qui émerveillera petits et grands, en racontant de manière ludique l’intrigue de l’histoire du château et de ses protagonistes. Jean de La Fontaine (suivi par un ami imaginaire qu’on vous laissera découvrir) nous parle de Fouquet, éternel ami, et d’un projet spectaculaire qui a vu le jour grâce à trois artistes de renom ; Louis Le Vau, Charles Le Brun et André Le Nôtre. Fouquet les fait travailler de concert en 1656 afin de réaliser une oeuvre d’art total, où l’architecture de Le Vau, le jardin à la française de Le Nôtre et les peintures et décorations de Le Brun communiquent avec harmonie.

Mais ce chef d’oeuvre attisa la jalousie et Fouquet, accusé par Colbert d’avoir détourné une somme considérable sera emprisonné par le roi. Le château inspirera Versailles et les mêmes artistes travailleront pour le Roi Soleil, Fouquet ne restant plus qu’une ombre…

De nombreux films (et notamment la série Versailles) furent d’ailleurs tournés à Vaux-le-Vicomte, pur témoin du XVIIe contrairement au château de Versailles qui lui a souvent été remanié.

 

Une affaire de famille classée Monument Historique

Le domaine, acquis aux enchères en 1875, est une affaire de famille. Ouvert au public depuis 1968, le château est depuis lors géré par la famille de Vogüé, dont certains membres habitent encore les dépendances. Le château propose des événements tout au long de l’année, collabore avec des artistes… Et le parcours sonore immersif, initiative novatrice, participe à lui insuffler un nouveau souffle de vie.

 

Informations pratiques

Accès : Château de Vaux-le-Vicomte, 77950 Maincy, près de Melun. En voiture, à moins d’une heure de Paris (parking gratuit). En transports en commun, prendre le train ligne P (direction Provins) à Paris Gare de l’Est, descendre à la gare de Verneuil l’Etang puis prendre la navette Châteaubus. 

Tarifs (audioguide inclus) : 16,90€ pour les adultes, 14,90€ tarif réduit et 11€ pour les enfants (hors événements). Des visites nocturnes et romantiques sont également prévues tous les samedis soirs jusqu’au 5 octobre 2019.

 

Visuels : ©Lourdel Chicurel ©PSI Enfants (C) Collectif ©EZ ©Milochau

Basquiat, Muniz, Gordon et tant d’autres prennent leurs quartiers d’été à la Collection Lambert
Avignon OFF, Le souper de Brisville avec Daniel Mesguich et William Mesguich.
Emilie Zana

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *