Politique culturelle
Les Librairies Chapitre devront mettre la clef sous la porte le 7 janvier 2014

Les Librairies Chapitre devront mettre la clef sous la porte le 7 janvier 2014

03 décembre 2013 | PAR Kim Beci

Après le naufrage de Virgin, les librairies Chapitre ne seront bientôt qu’un nom dans l’histoire des grands libraires de France.

Les pertes étaient de plus en plus importantes ces derniers temps. On les compte à plus de 15 millions d’euros depuis 2009. Après ces dures années de survie, les maisons d’édition ont commencé à hésiter : fournir les magasins Chapitre était devenu risqué pour un marché du livre qui ne fait que s’écrouler, très malheureusement. Les éditions Hachette, notamment, ont rompu leur attache avec Chapitre, contribuant à la nouvelle difficulté qui surgit : celle d’approvisionner les magasins pendant Noël et jusqu’à la date limite d’ouverture, qui est fixée au 7 janvier 2014.

Ayant déposé le bilan, les 53 librairies resteront ouvertes jusqu’au 7 janvier, date à laquelle le transfert du fonds de commerce, du stock et du personnel devrait s’effectuer. Cela dépendra fortement des offres intéressées qui apparaîtront dans le courant du mois de décembre.

La marque avait mis en vente ses magasins en octobre dernier, mais les acheteurs sont bien peu nombreux. La Fnac pourrait en reprendre une partie pour élargir ses franchises ; néanmoins, elle ne représente que 4 ou 5 des boutiques contre une cinquantaine en attente sur le marché. Si Chapitre ne trouve pas d’acheteurs, une mise en liquidation judiciaire sera fixée.

Après l’écroulement des stores Virgin, qui avaient beneficié de quatre mois pour la procédure d’observation, Chapitre ne pourra compter que sur un mois pour boucler l’affaire et déposer les clefs sous la porte. Il n’y a pas grand espoir de la part du président, Michel Rességuier, ni des maisons d’édition : la seule à réagir et à supporter la cause de Chapitre a été Gallimard, les autres ayant refusé de livrer leurs stocks.

La filière à laquelle appartenaient les librairies, Actissia, restera sur ses pieds avec France Loisirs et Chapitre.com, qui ne seront pas concernés par la fermeture des librairies. Les nouvelles technologies et les librairies virtuelles sont, sans doute, les grands gagnants de cette décennie.

Visuel : © librairie Chapitre www.chapitre.com

Cartier au Grand Palais, éclats de surface
L’artiste française Laure Prouvost remporte le Turner Prize 2013
Kim Beci

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *