Actu

Olafur Eliasson et l’urgence écologique à Londres

Olafur Eliasson et l’urgence écologique à Londres

04 janvier 2019 | PAR Gabrielle Degeorge

 

L’installation temporaire ‘Ice Watch’ à Londres nous alerte des dangers du réchauffement climatique. 

L’artiste dano-islandais Olafur Eliasson a présenté sa nouvelle installation à Londres, intitulée ‘Ice Watch’. L’artiste a transporté trente blocs de glace provenant des mers du Groenland et les a dispersés à travers la ville. Ceux-ci y resteront jusqu’à ce qu’ils fondent. Cette exposition temporaire rappelle au spectateur l’impact qu’a le changement climatique sur l’environnement. En effet, l’artiste affirme que l’impact émotionnel est tout aussi important que la réalité des faits et des statistiques pour pousser les gens à agir. Eliasson voudrait ainsi déplacer le débat de l’écologie, qui bien souvent nous est lointain, dans notre réalité quotidienne.

Les passants peuvent interagir avec les blocs de glace fondants. Ils peuvent y mettre leur oreille pour entendre les bulles d’air formées il y a plus de 10 000 ans éclater au contact de l’air. Un petit coin du Groenland, où l’urgence de la situation climatique se fait le plus sentir, nous est ramené en Europe. 

Cette exposition, qui a commencé le 11 décembre, est tombée en même temps que la COP24 à Katowice en Pologne et peu après la publication d’un rapport inquiétant nous alertant au fait que nous n’avons plus que 12 ans pour combattre les pires effets du changement climatique. Ce projet avait déjà pris forme à Paris en 2015 lors de la COP21, mais il reste tout aussi pertinent aujourd’hui. 

Visuel: Creative Commons

ASMR ou Caroline Vigneaux ? toutelacuture.com a tranché pour vous
Frédéric Seguette, nouveau directeur d’Art Danse
Gabrielle Degeorge

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *