Medias
Maurice Szafran quitte le journal Marianne

Maurice Szafran quitte le journal Marianne

07 novembre 2013 | PAR Mélanie Taverny

Marianna

Le PDG du journal Marianne Maurice Szafran a annoncé son départ le mercredi 6 novembre dernier en raison d’une «divergence» stratégique avec d’autres actionnaires du titre.

Après sa nouvelle nomination en juin conçue par le fondateur Jean-François Kahn, Le Nouveau Marianne subit la crise et connait une baisse de ses ventes (-9,6% en 2012) et de ses revenus (entre 1à 3 millions d’euros de pertes prévues en 2013). PDG de l’hebdomadaire depuis 2008, Maurice Szafran est aussi l’un de ses principaux actionnaires détenant 31 % du capital au côté notamment d’Yves de Chaisemartin qui lui est majoritaire avec 57% du capital. Le soixantenaire met fin à des années de collaboration au sein du journal cofondé en 1997 avec Jean-François Kahn et avec qui il a dirigé l’Événement du jeudi dans les années 1980. Aujourd’hui les deux collaborateurs ont des points de vue qui divergent avant tout sur des questions éditoriales, de gestion du journal, de l’image qu’il véhicule, mais aussi des salaires des dirigeants que M.kahn voudrait revoir à la baisse.

Avec une nouvelle version de Marianne qui ne relance pas les ventes, Szafran s’aligne en mettant en avant les difficultés de tous les news magazines en cette période de crise avec des ventes en kiosques qui ne dépassent pas 80 000 exemplaires. Autour de nouvelles ambitions qui sont à la source de tensions, la récente nomination de l’ancien dirigeant du site internet, Joseph Macé-Scaron toutefois accusé de plagiat comme directeur de la rédaction tombe à point nommé. La promotion de cet écrivain et journaliste qui n’a pas convaincu tout le monde en interne décèle d’autres failles dans la gestion de l’hebdomadaire dont le site et le numérique, domaines qui génèrent encore aujourdh’ui des déficits.

Visuel : © logo du journal

Rémi Masson, Les mousquetaires ou la violence d’Etat
Métamorphoses et éternité dans Orlando de Guy Cassiers au théâtre de la Bastille
Mélanie Taverny

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *