Medias

Humeur : « On n’a pas couché » avec Eric Zemmour

09 juin 2009 | PAR Erwan

eric-zemmour Les discussions sur le téléchargement gratuit continuent d’être houleuses. Après que la loi sur Hadopi a été adoptée le 12 mai dernier, c’était au tour de Eric Zemmour de mouiller sa chemise, et retourner sa veste, samedi 6 juin, lors de la dernière émission de Ruquier, « On n’est pas couché ».

L’homme, qui déclare à ses élèves qu’ils sont culturellement aussi proches de lui qu’il l’est de Régis Debray (pour mettre en valeur Régis Debray, évidemment), menait une charge sensée et modérée contre le pauvre Maxime Leforestier, celui-ci défendant ses droits d’auteur dans un système qui le dépasse. Devant un parterre d’invités, quadra et quinquagénaires uniquement, (Judith Godreche ayant 18 ans depuis ses 15 ans, elle en a bien quarante aujourd’hui), il fut rapidement admis que personne ne savait vraiment ce qu’est Hadopi ; un adolescent devant son poste n’aurait pas contredit cette observation. Bien heureusement pour Ruquier, à cette heure-là, les adolescents sont sur leur ordi à télécharger tout ce qu’ils trouvent tant qu’il est encore temps.

Une brève et consensuelle conclusion semblait se profiler, – « contre le téléchargement illégal : oui ; pour Hadopi : non » – quand l’éminent professeur Zemmour, avec beaucoup d’humilité, s’est lancé dans une explication un brin bancale : Hadopi est une loi inapplicable (ce qui n’est pas faux, nous  en avons parlé longuement ici) parce qu’il est facile  de changer « d’adresse email » de manière à ne pas se faire repérer par les autorités de contrôle. Adresse « IP », l’a-t-on repris, lui précisant que l’IP correspond au numéro identitaire, identifiable de fait, de l’ordinateur.

Après s’être excusé avant, l’homme Zemmour s’est donc excusé après… pour avoir eu raison de fait en annonçant qu’il ne savait pas ! Ignorer ce qu’est une adresse IP aujourd’hui est aussi grave que d’ignorer la date du traité de Rome hier. Mais le pauvre Eric, que l’on ne conspue pas autant qu’il l’aimerait (Non, non, vous n’êtes pas Gérard Miller), devait surtout faire face à un problème de plus en plus grave, à savoir que la génération du baby boom, devenue papy boom, est la part composante la plus grande de l’audimat, et que de fait, les émissions s’adaptent, employant des chroniqueurs de plus en plus âgés, recevant aussi des invités avec une plus grande « maturité ». En somme, la télévision vieillissante parle de moins en moins aux jeunes générations de geeks attirées par le net que l’on veut censurer. Les animateurs ont le même mal que les politiques, à savoir qu’ils cumulent les sièges, négligeant certains dossiers pour en traiter d’autres. A l’évidence aujourd’hui, coucher dans la petite lucarne pour réussir ne suffit plus pour repeupler les sièges des plateaux télévisés.

ruquierPour rester dans la digne tradition de la télévision à papa, il eut été plus simple de lancer, avec respect, au maître chanteur Maxime Leforestier que contrairement à ce qu’il pense, ce ne sont pas des artistes comme Pierre Arditi ou lui-même, Juliette Greco et Michel Picolli  qui se font piller par les petits hakers fauchés assoiffés de découverte et de culture nouvelle. Car une telle saillie ne demande pas la connaissance du sujet Hadopi. Un journaliste connaissant le sujet aurait plutôt cherché à interviewer Thierry Breton. Pourquoi ? Parce que Réponse… Pourquoi ? Parce que… Attaquer Maxime Leforestier sur sa position, c’est comme s’en prendre au Général de Gaulle en plein mai 68.

Le hic,  hélas ! c’est qu’avec Hadopi, on parle d’une loi qui a été votée depuis bientôt un mois, et qui était en discussion depuis trois.

Erwan Gabory

L’IPhone 3Gs débarque en France le 19 juin
10 places à gagner pour « Tarzan ! » au musée du quai Branly
Erwan

11 thoughts on “Humeur : « On n’a pas couché » avec Eric Zemmour”

Commentaire(s)

  • Frank

    Votre article m’amuse beaucoup car ayant dix huit ans, je ne me sens pas particulièrement vieux et je ne me reconnais dans ce portrait caricatural d’une jeunesse « geek ». Bien sûr, j’aime surfer sur internet ou jouer aux jeux vidéo mais raisonnablement. Votre portrait est franchement réducteur et montre votre aculturation et votre étroitesse d’esprit. Quant à Eric Zemmour, qu’il est à la mode de fustiger, je ne vois pas en quoi c’est une honte de ne pas savoir ce qu’est une adresse IP et en quoi cela lui ôte sa légitimité à s’exprimer sur un plateau télé. Sa culture dépasse très certainement la vôtre et il vaut mieux comme lui, connaitre l’histoire de son pays que de connaitre sur le bout des doigts le fonctionnemenbt d’un ordinateur. De plus, je ne vois pas en quoi Zemmour a retourné sa veste puisqu’il avait déjà exposé le même point de vue il y a quelques mois. Enfin bref, beaucoup de mauvaise foi dans cet article pathétique qui essaie de faire passer la jeunesse pour un troupeau de boutonneux décérébrés… Pathétique. Digne de Lalanne et consorts tiens…

    juin 9, 2009 at 20 h 15 min
  • david bandini

    La france est definitivement le pays du politiquement correct, Zemour est le seul mec dans le PAF à ne pas etre un bien pensant, resultats des courses il se fait descendre pour n’importe quel pretexte, le jour ou il se barre de france television, le politiquement correct sera representé par Ardisson et cauet deux bien pensant qui parle un peu pipi caca pour faire croire qu’ils en sont.
    Pauvre france…

    juin 10, 2009 at 7 h 26 min
  • David Meyers

    La technologie des réseaux est une science bien complexe. Vous vous moquez gentiment d’Eric en lui reprochant de ne pas savoir ce qu’est une adresse IP. Celui qui lui a précisé que cette adresse était un numéro identitaire d’ordinateur est aussi dans les choux.
    Impossible de faire simple en architecture réseau car l’adresse IP (la vraie ) a été transformée en fantasme de Madame Le Ministre de la Culture.

    Une adresse IP n’est absolument pas, dans la plupart des cas, un numéro d’ordinateur au sens Hadopi. Dans le cas de l’internet, il s’agit de l’adresse de connexion de votre « box » chez votre fournisseur d’accès, lui même relié au net. Facile ? Pas tant que ça : il existe deux formats IP, l’IPV4 et l’IPV6, plus ou moins compatibles et parfois utilisées conjointement (la 6 si acceptée, la 4 en secours).
    En decà de la box (chez vous), il y a les ordinateurs eux-mêmes, relié à la box par une adresse IP interne (et donc parfaitement invisible depuis l’internet… quoique…). Si vous avez 90 ordis reliés à une seule box (pourquoi pas) l’une ou l’autre des IP de la box ne pourra pas vous dire quel poste a téléchargé ou non.
    Facile ? meuh non. Si vous êtes relié en « cable » vous avez une IP cable, mais si vous avez un résau Wifi, vous avez une IP WiFi, sans oublier le réseau BlueTooth qui alloue également son IP BlueTooth.

    On approche ? Même pas car certains ordinateurs possèdent plusieurs cartes réseau (cable – Wifi – BT – modem RTC – FireWire) et donc peuvent gérer plusieurs adresses IP internes.

    N’oubliez pas non plus que votre box a une IP externe (celle pour Hadopi) mais aussi une IP interne (pour votre réseau chez vous) et que chaque « point d’accès » Wifi (la boite electronique wifi) possède aussi son IP.

    Rassurez-vous, je ne vous transmets que la page 1 du manuel des architectures réseau.

    juin 10, 2009 at 8 h 52 min
  • Et vous, savez-vous bien ce qu’est l’adresse IP ?
    Les députés opposés au projet de loi pendant son examen ont maintes fois répété que l’adresse IP n’identifie pas un ordinateur, mais la connexion à internet. Autrement dit, votre routeur, ou votre « box », derrière lequel peut se trouver x ordinateurs, plus ou moins éloignés (wifi tout ça…)
    Je crois que c’est fondamental de rester précis et de ne pas colporter les arguments fallacieux des porteurs de la loi, qui ont justement utilisé l’argument « une IP = un ordinateur » pour justifier la fiabilité présumée de la détection des citoyens visés par la loi.

    juin 10, 2009 at 8 h 58 min
  • Erf, j’ai été trop lent :)

    juin 10, 2009 at 8 h 59 min
  • Erwan

    Je ne corrige pas parce que je suis bon joueur, et aïe, c’était en effet un billet d' »humeur » ;) IP IP IP

    En revanche j’ai du mal à voir en quoi je critique les geeks de manière aussi négative, puisque nous sommes ici dans un repère de geeks^^ et les préjugés ont sauté depuis longtemps si toutefois il y en avait. Nos geeks à nous sont plutôt du genre bien dans leur peau, et efficaces.

    juin 10, 2009 at 10 h 47 min
  • Ah ! Erwann Erwann Erwann… Difficile de parler d’Hadopi sans heurter la sensiblité des geeks ;)

    juin 10, 2009 at 12 h 27 min
  • Pourtant niveau troll, on voit mieux :p

    juin 10, 2009 at 12 h 59 min
  • erwan

    Jennifer => Merci de venir vérifier mes dires. Comme tu vois samedi soir, je ne prenais pas de verre au lieu unique. Snif !
    les photos sont sur flirck ! ;)

    juin 10, 2009 at 14 h 11 min
  • erwan

    ou flickr d’ailleurs^^

    juin 10, 2009 at 14 h 18 min
  • Oui, c’est ce que j’ai imaginé en lisant ce billet : toi devant Ruquier, petit sourire. Et comme je suis curieuse, j’ai pu lire Susan Boyle… Tu peux commencer à écrire sa bio, best-seller à prévoir en novembre 2010, mois où l’on retrouvera son corps « carradiné » dans un hôtel de Belfast (le petit thaïlandais assassin et géronto ne sera jamais retrouvé). (Flickr m’a tuer)

    juin 10, 2009 at 14 h 30 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *