Medias

Aujourd’hui on censure ça !

21 avril 2009 | PAR Martial

Aujourd’hui on censure ça !

L’humoriste Gérald Dahan s’est vu interdire la publicité de son DVD, intitulé Sarkoland. En effet, bien que le spectacle soit un portrait cinglant de Nicolas Sarkozy, la régie publicitaire de France Télévision a refusé de diffuser le spot à cause de la caricature du chef de l’état (réalisée par Cabu), figurant sur la jaquette du DVD.

Après un avis négatif émis par l’ARPP (Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité) que France Télévision a décidé de suivre à la lettre, l’imitateur se révolte : « En m’interdisant de faire de la publicité, on me censure. Ce refus porte atteinte au travail de plusieurs mois de toute une équipe, le mien et celui de mes co-auteurs ». Il a également demandé à son avocat d’examiner  »tout recours juridique possible », pour ne pas  »en rester là ».

A l’heure où Martin Bouygues, meilleur ami du Président de la République, est administrateur de TF1, et peu de temps après la réforme de l’audiovisuel et la loi du 5 mars 2009 (relative à la nomination des présidents de France Télévisions et de Radio France), qui a valu au chef de l’Etat d’être accusé d’une « reprise en main » de la télévision publique, il semblerait qu’il devienne difficile de critiquer (même sous le ton de l’humour) Nicolas Sarkozy sur les principales chaînes d’influence. Tout du moins, dès que l’on a recours à la caricature…

En octobre 2008, déjà, le chef de l’Etat avait réclamé la suppression du commerce de poupées vaudoues à son effigie, relevant « plus de la caricature que d’une réelle atteinte à la personne » (le tribunal de grande instance de Paris a d’ailleurs tranché, considérant que  »nul ne peut prendre au sérieux ce procédé »). Dans son ordonnance, le tribunal avait même ajouté que la poupée et son manuel sont  »une œuvre de l’esprit, composée de deux supports indissociables, qui véhicule des informations et des idées et relève de la liberté d’expression, son contenu informatif se plaçant délibérément dans le cadre de la satire et de l’humour ».

La censure de la publicité de Gérald Dahan est du même ordre, sauf que cette fois, Nicolas Sarkozy n’a pas agi personnellement; l’ARPP, s’en est chargée, évoquant un décret datant de 1992 : « une publicité ne peut pas heurter les convictions philosophiques, politiques et religieuses des téléspectateurs ». Cependant, la caricature en question, montrant le chef de l’Etat déguisé en petit diable, fera plus rire un enfant de 5 ans qu’elle ne choquera.

En pleine période de crise, il semblerait que caricaturer le chef de l’Etat soit compromis. Bien que le délai de 50 ans après la mort d’un homme politique soit théoriquement nécessaire pour que son image puisse être utilisé dans le cadre publicitaire, le droit à la parodie, pastiche et caricature lui existe bien. Et l’humoriste le rappel bien :  »Je ne suis qu’un humoriste et pas un politique, je n’ai pas pour ambition de porter atteinte au crédit de l’Etat ». De plus, étant imitateur, il sera toujours obligé de montrer du mieux qu’il peut de qu’il fait la parodie.

Après la poire Louis-Philippe, voici le diable Sarkozy… La France en est-elle toujours au même point ?

Martial Combourieu

Sources : Le Point, Le Post, Le Figaro, RTL

A gagner : 5 coffrets DVD des Incorruptibles !!!
La bibliothèque numérique mondiale de l’UNESCO en ligne
Martial

5 thoughts on “Aujourd’hui on censure ça !”

Commentaire(s)

  • Satchef

    Excellent cet article

    avril 21, 2009 at 22 h 46 min
  • Viriana

    Complètement parano, oui. Et c koi le truc ? D’abor on censure ca, demain on va t’empêcher de marcher ds la rue ? C normal qu’on fait attention à la dignité du Président qu’il soit de gauche ou de droite.

    avril 21, 2009 at 22 h 50 min
  • Satchef

    Le président ? Grand censeur oui. c exactement ça

    avril 21, 2009 at 22 h 52 min
  • Dahan

    En tout cas ça fais une sacré pub à Dahan^^
    Ce que Sarko doit pas supporté. C’est qd Dahan dit à sa place : Je dis tout le temps la vérité^^

    avril 21, 2009 at 22 h 57 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *