Actu

Le magique concert d’Orelsan – Concert d’Orelsan: La lumière

Le magique concert d’Orelsan – Concert d’Orelsan: La lumière

07 décembre 2018 | PAR Quentin Lazeyras

Plus qu’un concert, une performance. Dans un show, musical et lumineux parfaitement ajusté, Orelsan, infatigable a tout donné pour l’avant dernière date de sa tournée à l’Accor Hotel Arena.

Ce mercredi 5 décembre 2018, Orelsan s’est produit pour l’avant dernière date de sa tournée qui fait suite à son album « La fête est finie » certifié disque de diamant en juin 2018 (7 mois après sa sortie). Dans un Bercy annoncé « complet », 17 000 personnes ont répondu présent pour retrouver le rappeur d’originaire de Alençon à 20h. La première partie a permis la découverte du groupe POWERDISC (partie intégrante de groupe qui accompagne Orelsan sur scène). 20 minutes plus tard, c’est Phazz, beatmaker, pianiste, et Dj qui chauffe la salle accompagnée par Dimeh pendant deux morceaux et Tim Moyo.

« Aurélien, une chanson », scande le public pour faire venir Orelsan sur scène. Les notes de « San » résonnent dans la salle. Un début de concert loin d’être « Simple » et « Basique », et Orelsan reviens aux bases avec quelques titres mythiques de son premier album « Perdu d’avance ». Jimmy Punchline est de mise pour galvaniser la foule. Les paroles de cette chanson ont presque 10 ans pourtant le public, récite le texte sans le moindre oubli. Entre quelques musiques, Orelsan ne manque pas de présenter le groupe qui l’accompagne sur scène : Edouard et Manu du groupe Powerdisc ainsi que Phazz au clavier et le beatmaker attitré d’Orelsan : Skred.

Sensible à son public Aurélien Cotentin de son vrai nom, ne manque pas de revenir sur certains titres majeurs de son album « La fête est finie » et de la réédition de celui-ci « Epilogue » avec par exemple : « Il fait beau » ou « défaite de famille ». Après plusieurs chansons, le rappeur interprète le mythique titre de 6 minutes « Suicide social » enflammant la foule avant de monter à bord de son vaisseau spatial. Après son atterrissage à l’instar d’un vaisseau de Star Wars, Orelsan reviens sur terre avec son légendaire masque noir pour interpréter « RealSan ».

Orelsan invite 3 autres artistes de qualité passant de MHD à Eugy (présent sur le remix du morceau « Tout va bien » dans l’épilogue) sans oublier Lomepal.  Avec Antoine (Lomepal) ils offrent au public, un morceau en exclusivité de l’album « Jeannine » de Lomepal qui sortira ce vendredi 7 décembre pour le bonheur du public.

Pendant plus de deux heures, Orelsan et son équipe de 46 personnes proposent plus qu’un simple concert. Une performance scénique rythmée et profonde avec des jeux de lumières, une mise en scène et une rétrospective exhaustive et loin d’être « Inachevé[e] ».

 

Crédits: Image à la une: Affiche officielle du concert – Image 1: ©instagram du groupe PowerdiscImage 2: ©instagram – Image 3: ©instagram

Une Pépite à découvrir au Funambule : LES FILLES DU TROIS ET DEMI de Luis Enrique Gutiérrez Ortíz Monasterio
Sebastiao Salgado au Musée de l’Homme « L’art ne peut rien changer tout seul »
Quentin Lazeyras

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *