Actu
Le dessinateur de Valérian et Laureline Jean-Claude Mezières est décédé

Le dessinateur de Valérian et Laureline Jean-Claude Mezières est décédé

25 janvier 2022 | PAR Juliette Sergent

Jean-Claude Mezières, l’un des pères de la série de science-fiction Valérian et Laureline, des agents spatio-temporels, s’en est allé le 23 janvier à l’âge de 83 ans. Il aura réalisé 22 albums pendant plus de 50 ans, aux côtés de Pierre Christin.

Ses dessins auront marqué plusieurs générations. Co-créateur avec son ami d’enfance Pierre Christin de la bande-dessiné au succès mondiale Valérian et Lauréline, ils débutent leur voyage intergalactique en 1967, où les premières pages de Valérian : agent spatio-temporel sont publiées dans le magazine Pilote.

Artiste français à l’apogée internationale

Homme de talent, il avait notamment inspiré le scénariste George Lucas et sa Guerre des Etoiles, où encore Luc Besson qui avait eu l’ambitieux projet d’adapter la bande-dessinée au cinéma en 2017, avec Dane DeHaan et Cara Delevingne à l’affiche. Le film n’aura malheureusement pas été à la hauteur de l’oeuvre originale et se soldera par un échec commercial, malgré les 197 millions d’euros de budget.

Jean-Claude Mezières avait aussi contribué à une oeuvre phare de ce même réalisateur. Il collabore avec Luc Besson en 1990 pour Le Cinquième Élément sortie en 1997, et confectionne notamment le design des fameux taxis volants. En outre, il avait également décoré la rue Faidherbe à Lille, lorsqu’elle était capitale de la culture en 2004. Une allée spatiale pour une événement magistrale, soulignée par la politique Martine Aubry, lui rendant ainsi hommage.

 

Au total, 22 albums paraissent entre 1970 et 2010, mise en couleur par la sœur de Jean-Claude Mezières, Evelyne Tranlé. L’Art de Jean-Claude Mézières, un livre-bande-dessiné, paru en septembre 2021, retrace le parcours du célèbre dessinateur et met en lumière ses diverses collaborations avec la presse, la publicités, les dessins animés ou encore le cinéma. De quoi s’élancer une nouvelle fois dans les étoiles.

Visuel : L’exposition Valérian et Laureline, à la Cité des sciences et de l’industrie en juin 2017

Alex Beaupain reprend « Love on the beat » lors d’un concert à la Maison de la Radio et de la Musique
La conservatrice Alexia Fabre nommée directrice de L’Ecole Nationale des Beaux Arts De Paris
Juliette Sergent

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture