Actu

L’Agenda culturel de la semaine du 15 janvier

L’Agenda culturel de la semaine du 15 janvier

15 janvier 2018 | PAR Stacie Arena

Cette semaine, dans l’agenda culturel de Toute La Culture,  des prix littéraires, des spectacles de danse, des pièces de théâtre, une exposition sur le Ché et des chefs d’œuvre de cinéma portugais et polonais. Alors qu’attendez-vous ? A vos calepins, go ! 


Prix littéraire François Sommer au Musée de la chasse et de la nature le samedi 20 Janvier 2018

A la seconde édition du salon « Lire la nature », le prix littéraire François Sommer sera remis le samedi 20 Janvier à partir de 11 H. Il a été crée par son épouse Jacqueline Sommer pour récompenser le livre qui interroge le mieux le rapport entre l’homme à la nature. Cette année, 6 romans et 7 essais seront en compétition pour tenter de décrocher le prix attendu.
Pour davantage d’informations sur les lauréats, cliquez ici.

Festival Suresnes cité Danse du 12 janvier au 11 février 2018

Avec 8 spectacles différents durant la période janvier-février, le festival de danse Suresnes bat son plein!Il aura lieu au Théâtre de Suresne Jean Villar avec comme directeur artistique Olivier Meyer. Pour cette semaine découvrez les première soirées Ciné danses connexions de l’année jusqu’au mardi 16 janvier à 21 H. La soirée commencera avec le spectacle Hip-hop Reflets de François Lamargot suivi d’un récit plus burlesque de Sonia Duchesne dans lequel un employé de fast-food se retrouve enfermé dans une chambre froide et aperçoit un iceberg qui s’écrase !
Il y’aura aussi des soirées cartes blanches avec le chorégraphe Mourad Merzouki où 6 danseurs retrace la carrière hip-hop de l’artiste du 19 au 21 Janvier.
Pour plus d’informations sur le festival Suresnes de Janvier, cliquez ici.

Cycle Paulo Rocha du 10 janvier au 1 février 2018 à la Cinémathèque Française

Assistant de Renoir, Paulo Rocha fut un des grands réalisateurs qui lancera la nouvelle vague portugaise en tant que réalisateur. Il est aujourd’hui temps de découvrir l’œuvre de ce cinéaste de génie qui a su traiter le voyage avec force et passion. Un homme curieux de tout et dont la vingtaine de ses réalisations sont projetés exclusivement à la Cinémathèque Française. Les indispensables  » Nos vertes années » et le « fleuve d’or » sont à voir ou revoir d’urgence !
Pour plus d’informations, cliquez ici.

Du 9 au 20 janvier, « A Love Supreme » Anne Teresa De Keersmaeker et Salva Sanchis, espace Pierre Cardin CentQuatre, Paris 

Anne Teresa de Keersmaeker et Salva Sanchis reprennent leur pièce A Love Supreme, un spectacle inspiré de la composition originale du jazzman John Coltrane, où se conjuguent intimement danse et musique, entre liberté contrainte et improvisation. Les deux artistes proposent une nouvelle version de leur pièce A Love Supreme, initialement créée en 2005. Une fois encore, la reprise de ce spectacle témoigne de l’indéfectible volonté d’Anne Teresa de Keersmaeker d’associer intimement danse et musique en un tout harmonieux tourné vers le divin.  Voir notre critique dithyrambique ici

Durée : 50 minutes.

Pour plus d’informations, rendez-vous ici !

Mardi 16 janvier, « Martin Scorsese présente les chefs-d’oeuvres du cinéma polonais », Les Noces de Andrzej Wajda, Reflet Medicis, Paris 

Le Festival Martin Scorsese présente les chefs-d’oeuvre du cinéma: Les Noces de Andrzej Wajda. C’est le deuxième volet du cycle organisé par l’Institut polonais consacré aux chefs-d’œuvre du cinéma polonais. Le projet porte la marque de Martin Scorsese lui même et est destiné à promouvoir le cinéma polonais à travers des projections dans plus de trente cinémas aux Etats-Unis et au Canada. Une sélection de six films choisis par Scorsese lui-même sera programmée au Reflet Médicis un mardi par mois de janvier à juin 2018.

Pour plus d’informations, rendez-vous ici !

Du 14 janvier au 17 février, exposition « Le Che à Paris » à l’Hotel de Ville, Paris 

 Organisée par l’association Pachamama, l’exposition Le Che à Paris propose de retracer l’histoire de l’une des figures les plus importantes de l’histoire de la révolution ! Les visiteurs pourront suivre, jusqu’au 17 février 2018, les chemins empruntés par le Che lorsqu’il se rendait à Paris et d’en découvrir plus sur ses multiples facettes. S’il fut un grand guérillero marxiste, il était aussi et bien sûr un médecin, un poète, un voyageur, un artiste et amateur d’arts… L’exposition sur le dirigeant de la révolution cubaine provoque déjà une polémique suite au tweet de la Maire Anne Hidalgo, louant l’homme de « figure de la révolution devenue une icône romantique« , et vous, qu’en pensez-vous ?

Pour plus d’informations, rendez-vous ici !

Avant première 30 ème Festival Premiers Plans- «Après la guerre» d’Annarita Zambrano- Un drame qui n’évite pas les écueils du genre
La playlist qui vous fait atterir deux mille dix huit
Stacie Arena

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *