Actu
Jacques Chirac est mort

Jacques Chirac est mort

26 septembre 2019 | PAR Chloé Coppalle

Né en 1932 à Paris, Jacques Chirac était rarement présent sur la scène publique ces dernières années. Victime d’un accident vasculaire cérébral en 2005, il fut plusieurs fois hospitalisé dans les années 2010 pour des infections pulmonaires. Considéré par certains comme une icône de la pop culture, l’ancien Président de la République s’est éteint à l’âge de 86 ans.

Jacques Chirac, les arts et la pop culture

Sous ses deux mandats, de nombreux projets culturels se sont construits, comme la Cité nationale de l’histoire de l’immigration. Accueillie dans le bâtiment de la Porte Dorée, et ouverte en 2007 sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, elle est le fruit d’un projet relancé par Jacques Chirac en 2002. Le but de ce projet était de marquer la « reconnaissance de la contribution essentielle de l’immigration à l’histoire de la République, et mettrait fin à cet aveuglement social qui réduit l’histoire de l’immigration aux cinquante dernières années ou aux débats actuels », selon le rapport du projet transmis en 2001 au Premier Ministre de l’époque, Lionel Jospin. Autre monument inauguré sous sa présidence, le musée du quai Branly – Jacques Chirac, construit en 2006 après un premier essai ouvert en 2000 au Pavillon des Sessions du Musée du Louvre. L’objectif de ce musée était de dépasser le modèle ethnographique muséal tel qu’il était connu auparavant, dans un lieu qui aborde les objets extra-occidentaux à la fois pour leur composantes esthétiques et sociales, mais qui porte également un intérêt pour l’étude des échanges culturels à travers le monde, et ce sous toutes ses formes. Enfin, en Corrèze dans la ville de Sarran, le Musée du Président Jacques Chirac expose dans sa collection permanente les cadeaux diplomatiques qui lui ont été offerts, à travers lesquels le musée aborde les différents enjeux et événements internationaux qui ont parcouru ses deux présidences.

Mais c’est surtout pour une image liée à la pop culture que Jacques Chirac a marqué. Photographies imprimées sur des Tee-shirts, et surtout, ce sont des phrases comme celle dite à l’encontre de Margaret Thatcher : « Mais qu’est-ce qu’elle me veut de plus cette mégère ? Mes couilles sur un plateau ? » lors d’un sommet européen à Bruxelles en février 1988, qui retient l’attention des médias français qui évoquent son attitude « cool ». Jacques Chirac, c’est aussi une célèbre marionnette dans l’émission des Guignols, personnage culte qui nourrit notre universel visuel pendant des années. Dans l’émission, son image sympathique et marrante arrivait à faire de l’ombre à l’homme politique. 

Parcours politique

En 1951, Jacques Chirac commence ses études à Science Po, puis entre en 1954 à l’ENA. Après un service militaire de 1956 à 1957, il termine ses études en 1959, et entre au tout début des années 1960 au Secrétariat général du gouvernement, puis au cabinet du Premier Ministre, qui était à l’époque Georges Pompidou. Vers 1967, il arrive en Corrèze où il devient député de la 3ème circonscription jusqu’en 1977, où il accède à la Mairie de Paris jusqu’en 1995. Peu avant cela, il était le Premier Ministre de Valéry Giscard-d’Estaing. Dix ans plus tard, il reprend ce poste sous Mitterrand, de 1986 à 1988, où il fut, pour la première fois sous la Cinquième République, Premier Ministre de la coalition. Il fut Président de la République de 1995 à 2007, date à laquelle ses interventions publiques se furent de plus en plus rares.

 

Visuel : ©Attribution 2.0 Generic (CC BY 2.0), Licence CreativeCommons

 

 

Pour ses 10 ans, la Fondation Francès organise une vente de ses photos chez Sotheby’s
Une superbe interprétation de Dvorák et de Holst par l’Orchestre de Paris
Chloé Coppalle

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *