Actu

Le Domaine de Chaumont-sur-Loire, ou l’expérience inoubliable des sens

Le Domaine de Chaumont-sur-Loire, ou l’expérience inoubliable des sens

15 décembre 2017 | PAR Stacie Arena

Lieu incontournable pour les amoureux du patrimoine français, le domaine de Chaumont-sur-Loire est aujourd’hui un véritable Trésor du XIXème siècle. Abritant le célèbre Festival International de Jardins chaque année, il est le lieu où des artistes du monde entier se croisent pour explorer et sublimer le lien sacré entre l’art et la nature.

Dix ans après son acquisition par la région Centre-Val de Loire, le domaine de Chaumont ne cesse d’honorer le « raffinement à la française » dans un décor paysager classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Une expérience exceptionnelle, où l’héritage de la Renaissance française vient embrasser les esprits créatifs contemporains.

tarifs

Dans ce domaine gigantesque de quarante hectares situé sur les bords de Loire, la moindre parcelle de nature est mise à l’honneur par ses propriétaires, mais pas seulement. Le Domaine de Chaumont-sur-Loire ne compte plus les titres honorables qui lui sont attribués.

Majestueux par sa grandeur et par son emplacement particulièrement unique, le paysage du parc a été classé au patrimoine mondial de l’Unesco en 2008, s’en suivent les jardins modernes du domaine et le fameux Festival International des Jardins dotés tous deux du label « jardin remarquable » et enfin, en raison des cèdres exceptionnels qui ornent le parc de Chaumont, le label « Arbres remarquables » lui fut attribué en 2011.

Le Festival International des Jardins

Depuis 1992, Le Festival International des Jardins est accueilli dans le Parc des Près du Goualoup, du mois d’avril à novembre, dans le Domaine de Chaumont-sur-Loire. Chaque édition propose un thème propice à la créativité de nouveaux fleurissements et matériaux, toujours dans une idée commune : aborder la nature de manière novatrice. Par exemple, la dernière édition achevée il y a quelques semaines, fut baptisée Flower Power : « éternelles autant qu’éphémères, délicates et puissantes à la fois, horticoles ou sauvages, les fleurs recèlent le pouvoir de fasciner… » peut-on lire aux cotés de l’affiche.

Chaque année, c’est près de 250 000 personnes qui viennent explorer ces scénographies bouleversantes, contemporaines épousant à la perfection le décor ancestral du domaine. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les dix hectares du festival ne ménageront pas votre sensibilité. Devenu un rendez-vous incontournable de l’art des jardins, pour autant le Festival s’adresse aussi bien aux spécialistes qu’à un public novice. Vous y découvrirez une vingtaine de jardins, eux mêmes lauréats du concours international organisé en amont par le Festival. Voici une maigre sélection des plus belles réalisations des années passées.

Les expositions permanentes du Domaine de Chaumont-sur-Loire 

De nombreuses « installations pérennes » prennent place au coeur du Parc Historique du Domaine. Parmi elles, vous pouvez découvrir les talents de Tadashi Kawamata qui a caché trois cabanes en bois perchées dans un arbre, dont la confection diffère à chaque fois. Il construit également de nombreux passages en bois, des cheminements sous les cèdres donnant une autre dimension à la perception de l’espace naturel. Un moment suspendu dans le temps, qui vous donnera des envies de méditation.

Ou encore, les oeuvres d’Anne et Patrick Poirier qui ont su intégrer avec subtilité quelques blocs de granit sculptés, pris dans le lierre du Parc Historique. Comme un chemin pavé par les intentions d’un explorateur, les oeuvres du couple sont le reflet d’une démarche nostalgique, qui vous conduit doucement vers un devoir de mémoire. Un travail émouvant, qui provoque le mystère autour d’un matériau froid, qui dérange à peine l’harmonie de la nature.

Cette fois-ci dans le Manège des Écuries, plongez dans une incroyable installation de fleurs de quartz que Stéphane Guiran a conçue spécialement pour le lieu. C’est ici quatre mille géodes de quartz blanc qui vous accueille dans cet écrin, murmurant chacune à leur tour « le plus beau des silences de votre enfance ». Connu pour sa vision contemporaine de la nature, Stéphane Guiran travaille la liaison entre l’imaginaire et les éléments naturels comme les deux faces d’un même miroir. Un résultat « posé entre ciel et terre ».

À découvrir en ce moment, les installations de Noël ont envahit le château du Domaine de Chaumont-sur-Loire ! À ne pas manquer pour une belle après-midi en famille ou en amoureux…

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site officiel du Domaine de Chaumont par ici !

 

Une ouverture de Festival aussi enivrante qu’une soirée d’ivresse réussie-Night is short walk on girl
Agenda des soirées du week-end du 15 décembre
Stacie Arena

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *