Actu
Diego Armando Maradona, l’une des plus grandes légendes du football, s’en est allé

Diego Armando Maradona, l’une des plus grandes légendes du football, s’en est allé

26 novembre 2020 | PAR quentin didier

Si certains pouvaient le connaitre pour ses frasques, l’argentin a surtout marqué le 20ème siècle pour son agilité ballon au pied.

C’est une triste nouvelle pour le monde du football, du sport, et même le monde entier, Maradona est mort à l’âge de 60 ans. Né en 1960 à Lanus dans la province de Buenos Aires, « El Pibe de Oro » (« le gamin en or ») est l’un des artisans qui a popularisé le ballon rond à travers le globe. Il est régulièrement cité comme l’un des plus grands joueurs de l’histoire aux côtés de Pelé, Johan Cruyff ou plus récemment Zinédine Zidane et Lionel Messi. Diego Maradona tire de sa petite taille (1 ,65m), de son agilité et de son fort caractère, les qualités pour devenir un attaquant hors pair. Il marque l’histoire du football avec de somptueux buts, comme celui contre l’Angleterre à la Coupe du monde 1986, régulièrement cité comme une référence.

Né pour briller

A l’âge de 12 ans, il déclare dans une interview pour un média argentin avoir deux rêves : disputer une coupe du monde et la remporter avec l’Argentine. Le gamin de la banlieue de Buenos Aires exaucera ses propres vœux en 1986 en amenant sa nation jusqu’à la victoire. Ce succès reste contesté en raison de plusieurs polémiques. L’un des plus célèbres buts de Maradona ne concerne pas les qualités qu’il a mis en œuvre, mais bien son entrave au règlement : il marque volontairement de la main face à l’Angleterre lors du même match lors duquel il inscrit l’un des plus beaux buts de l’histoire. Cet évènement connu sous le nom de « La main de Dieu », révèle toute l’ambivalence de la légende Diego Maradona.

Une légende quelque peu entachée

Si son immense talent est reconnu par tous, l’argentin capte régulièrement l’attention pour ses débordements extra-sportifs. D’abord il témoigne d’un certain tempérament sur le terrain, n’hésitant pas à tricher et/ou frapper volontairement ses adversaires. Mais aussi « El Pibe de Oro » s’inscrit dans de nombreuses polémiques partout où il passe. Lors de son long passage au SSC Napoli de 1984 à 1991, on l’accuse d’être un complice de la Camorra (la mafia Napolitaine). Sa consommation de cocaïne (dont il dit avoir démarré dans les années 80 lorsqu’il jouait au FC Barcelone) le place comme non seulement consommateur, mais peut-être également trafiquant. Diego Maradona sera suivi tout au long de sa carrière par ses déboires avec la justice en raison de son attrait pour un train de vie marqué par les excès (fêtes, boîtes de nuit, alcool, drogues). Son goût pour les mauvaises substances lui vaudra de nombreux problèmes de santé tout au long de sa vie, jusqu’à la crise cardiaque qui lui fuit perdre la vie le 24 novembre 2020.

Le prodige du ballon rond reste une icône et un modèle pour beaucoup. Son aisance balle au pied, sa hargne pour la gagne et les nombreux titres qu’il remporte, (Coupe du monde avec l’Argentine ; Championnat d’Italie, Coupe du monde d’Italie et Supercoupe d’Italie avec SSC Naples ; Coupe du Roi et Coupe de la ligue d’Espagne avec le FC Barcelone) influence tout une génération de joueurs. Lionel Messi, véritable génie au pied gauche magique, apparaît dans les années 2000 comme le digne successeur du prodige argentin, marquant un but aussi similaire que le légendaire de Diego.

Maradona est ce que Michael Jackson est à la musique pop, une irremplaçable légende au talent inné. Il est sans surprise l’objet d’un superbe documentaire d’Asif Kapadia présenté au Festival de Cannes 2019. Le petit argentin est une icône du monde du sport et de la culture populaire du 20ème siècle. Si bien qu’il demeure dans les mémoires de plusieurs générations et des suivantes, comme l’un des plus grands sportifs de l’histoire. L’Argentine décrète même un deuil national de 3 jours, et le stade San Paolo du club de Naples renomme officiellement son nom par celui de Diego Armando Maradona. Les personnalités du football et du sport s’allient pour un message universel : Gracias por todo Diego.

Visuel : ©El Grafico Creative Commons

Leila AD : « J’ai la chance d’avoir une communauté qui me soutient et qui aime ce que je fais » (Interview)
« Je ne suis plus inquiet », Scali Delpeyrat sur le divan
quentin didier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture