Actu
Le CDN Nancy Lorraine victime d’un incendie

Le CDN Nancy Lorraine victime d’un incendie

24 mai 2018 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Mercredi dernier, un élément de décor a pris feu sur la scène du théâtre nancéien heureusement vide de spectateurs.

« En raison d’un début d’incendie survenu sur la scène du théâtre de la Manufacture mercredi dernier, nous sommes contraints de déplacer ou reporter tous les spectacles programmés au CDN cette fin de saison » annonce par communiqué la direction du théâtre. Plus de peur que de mal car à l’heure du déclenchement de l’incendie, le public avant quitté la salle. Le feu a pris après la fin du de la représentation.

La programmation est donc bousculée en cette fin de saison, le temps que que les pompiers et les services techniques assurent la sécurité du lieu. Ainsi, la présentation de l’atelier du lundi programmée mercredi 23 mai à 20h, reporté vendredi 15 juin à 20h30 à la Fabrique (Dans le cadre de la Fête de la Manufacture). (Répétition générale publique jeudi 14 juin à 20h30 à la Fabrique). Le Manu Jazz Club jeudi 24 mai à 20h est annulé. Burnout d’Alexandra Badea et Marie Deny, programmé du 29 mai au 1er juin en Grande Salle est déplacé au théâtre Gérard Philipe de Frouard, aux mêmes dates et horaires. La salle ne sera pas numérotée, pas de restauration prévue sur place. Des navettes bus gratuites sont mises à disposition du public. ( réservation de ces navettes au 03 83 37 42 42)

La Présentation de saison programmée mardi 12 juin à 19h, est déplacée à la salle Poirel à la même date, même heure.

La conférence de presse programmée le 12 juin à 11h est maintenue au bar du théâtre.

Le plateau est à nous (rendu des options théâtres) : Le spectacle prévu le mardi 5 juin à 20h en Grande salle (ateliers du Lycée Loritz)et les spectacles prévus mercredi 6 juin à 18h (carte blanche aux élèves d’option théâtre de la Cité Scolaire Chopin) et à 20h (carte blanche aux élèves d’option théâtre du Lycée Majorelle de Toul) sont maintenus et déplacés en Fabrique. La Déambulation théâtrale « Les Etats d’âme » programmée au théâtre jeudi 7 juin à 14h et 19h, est maintenue mais déplacé à la Cité Scolaire Frédéric Chopin.

Visuel ©Jérôme Baudouin

Sylvain Amic et Joanne Snrech nous parlent de l’exposition ABCDUCHAMP au Musée des Beaux-Arts de Rouen.
Le Secteur Ä fête les 20 ans de leur concert mythique
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture