Un « Tartuffe » extravagant mais monocorde

6 octobre 2017 Par
Mathieu Dochtermann
| 0 commentaires

Tout le milieu des amateurs de théâtre a été piqué de cette nouvelle: Michel Fau conviait Michel Bouquet sur la scène du Théâtre de la Porte Saint Martin, en cette rentrée, pour monter un Tartuffe haut en couleurs, avec une distribution digne d’une superproduction hollywoodienne. Le résultat? Un spectacle extravagant, qui flatte l’œil, mais surjoué par des comédiens qui ont le plus grand mal à s’accorder, et qui ne varient jamais de registre, ou peu s’en faut. Plaisant, oui, mais pas grand, et certainement pas à recommander à quiconque est à cheval sur la technique, ou à la recherche de nuances dans le jeu. Beaucoup de bruit… pour pas grand chose?