L’inquiétante « Possession » de l’univers d’Alice par le spectre noir d’Antonin Artaud [Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes]

21 septembre 2017 Par
Mathieu Dochtermann
| 0 commentaires

Présenté au Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes, Possession de la compagnie Yokaï est une forme courte extrêmement travaillée, mêlant marionnette-automate et trucages de magie, rendant compte par métaphores visuelles de la collision-dévoration entre les univers de deux visionnaires, l’univers maudit d’Antonin Artaud et l’univers surréaliste de Lewis Caroll. Devant la gueule d’un vide noir habité par des présences inquiétantes, le public est amené à douter de ses perceptions pour mieux tutoyer les abîmes de l’emprise d’un esprit torturé sur un imaginaire qu’il fait sien.