L’ÉTRANGE DESTIN DE M. ET MME WALLACE au Girasole.[AVIGNON OFF]

21 juillet 2017 Par
David Rofé-Sarfati
| 0 commentaires

Bernard Menez  des Éternels du Rire, comédien conscient de ne pas être pris au sérieux, se risque et réussit. Il est Monsieur Wallace, un membre du Ku Klux Khan qui s’attache à un bébé noir.

wallace-affiche-web

Mme Wallace trouve dans sa poubelle un bébé noir. N’ayant pas eu d’enfant, elle s’attache immédiatement à ce bébé, mais M. Wallace est membre du Ku Klux Klan. Jean-Louis Bourdon aborde ici des thèmes encore prégnants: le rejet de l’autre et  l’éveil à la conscience et à nos peurs. Dialogues au couteau et humour dévastateur créent un théâtre d’un humanisme radical.

Marianne Épin défend le personnage d’une femme de la bourgeoisie patriarcale et réactionnaire, Gilles-Vincent Kapps un gentil beauf. Bernard Menez est une magnifique surprise dans son interprétation profonde et juste d’un psychorigide grande gueule et austère qui lentement baissera de ton et avouera lors d’un monologue anthologique et rassérénant cette part d’humanité enfouie dans son intime.

On ira voir le M. Wallace de Bernard Menez

Distribution:
Bernard Menez
Marianne Épin
Gilles-Vincent Kapps