Deux membres du Birgit Ensemble relisent Ovide à l’Automne #2 de La Pop

2 octobre 2017 Par
Yaël Hirsch
| 0 commentaires

Après Tristan et Isolde l’an dernier, pour l’Automne #2, ce sont les Métamorphoses d’Ovide qu’une diversité d’artistes et performeurs sont invités à réinterpréter à La Pop, chaque dimanche. Ce 1ier octobre, Jade Herbulot et Julie Bertin du Birgit Ensemble ont donné un cours magistral et drôle sur Narcisse et écho.

birgit-ensemble

Alors que chaque mythe fait l’objet de deux relectures, à La Pop, après « Orphée et Eurydice », Jade Herbulot et Julie Bertin ont lancé le diptyque « Narcisse et Echo ».

Plantées chacune d’un côté de la scène et en tenue sérieuse de conférencières, elles ont commencé par lire à la lampe le texte d’Ovide avant de se lancer dans une interprétation anti-psychanalytique du mythe. Savante, appuyée sur des schémas apposés au tableau blanc et illustrée par des photos ou des vidéos projetées sur grand écran, leur interprétation avait un angle clair et défendait une thèse précise : Contrairement à ce que défend la psychanalyse le mythe de narcisse n’est pas une histoire d’enfermement mais un conte de quête initiatique qui mène un être sensible à sa vraie nature : la jonquille (pardon, le narcisse) … dans le pot exhibé comme un trophée.

Très borgesienne et très clairement structurée, l’excellente performance des deux membres du Birgit Ensemble maîtrise tous les codes de la conférence universitaire (étymologie, raisonnement par analogie, analyse de structure, illustrations, citation d’auteurs de référence comme Gaston Bachelard), si bien que ce n’est jamais que dans un léger décalage qu’ils plantent une facétie et une ironie d’autant plus mordantes. Du coup quand la mort de la mère de Bambi ou une photo de lac viennent illustrer le propos, on ne sait pas vraiment si c’est de l’art, de la parodie ou du savoir ! Petit à petit, cette performance qui interroge autant l’interprétation que le mythe, met en cause la relation et la communication, en esquissant les débuts d’une déplaisante relation de pouvoir entre les deux conférenciers…

En relisant le mythe, Jade Herbulot et Julie Bertin nous ont offert une vision rafraîchissante de Narcisse comme visionnaire. Une aventure joyeuse, qui s’est conclue avec un goûter de jus de fruits et de cookies en présence des artistes à l’entrée de la chaleureuse péniche!

Voici le programme de la suite des (Re)lectures du dimanche à la Pop, où les enfants à partir de 8 ans sont très bienvenus :
(RE)LECTURE #2 Écho et Narcisse
Guillaume Fafiotte et Nathalie Bourg
Dimanche 8 octobre à 15h30

LECTURE #3 Daphné et Apollon
Benjamin Lazar
Dimanche 15 octobre à 15h30

(RE)LECTURE #3 Daphné et Apollon
Léon Bonnaffé et Clémentine Lebocey
Dimanche 22 octobre à 15h30

LECTURE #4 Callisto et Arcas
Clémence Azincourt et Camille Vallat
Dimanche 29 octobre à 15h30

(RE)LECTURE #4 Callisto et Arcas
Émilie Incerti Formentini et Guillaume Vincent
Dimanche 5 novembre à 15h30

visuel : François François