Les coquettes, un bol d’air frais au Grand Point Virgule

21 septembre 2016 Par admin | 0 commentaires

Les Coquettes, c’est trois copines bourrées d’énergie, d’humour et d’impertinence qui débarquent sur la scène du Grand Point Virgule et embarquent le public dans leur folie. La recette parfaite pour se redonner la pêche après une grosse journée !

Juliette, Lola et Marie se connaissent bien et ça se voit. Elles sont arrivées à ce stade de l’amitié où elles peuvent tout se dire… Y compris quand elles sont sur scène. Leur première chanson annonce la couleur : sur le thème de « il n’y a pas de chef entre nous », les trois amies se déballent leurs quatre vérités et se critiquent sans vergogne. Le tout avec le sourire ! L’ensemble du spectacle se fait sur ce ton : petits coups bas, discussions animées, le tout en musique.

Leurs textes sont très bien écrits, avec des rimes parfois audacieuses. Mais le spectacle ne se résume pas à ça ! Les trois jeunes femmes sont talentueuses : leurs voix s’accordent parfaitement et se mêlent pour créer un univers qui leur est propre. Ajoutons à ça des chorégraphies simples et précises, des tenues mêlant audace et retenue et un jeu de scène bien pensé, nous obtenons 1h20 de show époustouflant ! Accompagnées par un pianiste qui se prête tout à fait à leur jeu, les trois Coquettes nous charment par leur humour et leur talent.

Les artistes, qui se disent féministes, profitent de leur présence sur scène pour aborder les sujets qui les touchent : harcèlement de rue, longueur de jupe, préférences sexuelles… Tout y passe ! Voir trois jeunes femmes sages et polies aborder avec légèreté des thèmes tabous (comme « la chatte ») a un côté jouissif et surprenant. Dès le début, les rires fusent, choqués et surpris de tant d’espièglerie. Mais juste après, c’est l’émotion qui prend le pas sur les sourires, comme lorsque les artistes présentent le chant des sirènes. Ce qui est sûr, c’est que quel que soit le moment du spectacle, les Coquettes réussissent à créer une vraie relation avec les spectateurs, s’adressant à eux comme à des amis, leur souriant avec confiance. Pari gagné puisqu’à la fin du spectacle, c’est toute la salle qui se lève pour leur faire une véritable ovation !

Elles nous ont donné rendez-vous à l’Olympia et c’est bien ce qu’on leur souhaite ! Foncez tous voir les coquettes !

Gabrielle Huet


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: