George Maple l’Australienne qui blanchit le R&B

26 avril 2017 Par
Antoine Couder
| 0 commentaires

La révélation du label Future Classic (Flume) s’échauffait à Paris avant un retour le 24 mai. Visiblement la belle aime les Bains et nous on l’apprécie en nage. Chaude ambiance et examen réussi.

A quoi sert Futur classic ? Sans doute à trouver l’équilibre entre du R&B et les influences swing/hiphop de la musique électronique ce qui n’est à vrai dire pas si facile. Mais bon, les Flume, Ta-Ku, Flight Facilities, Hayden James, Panama s’en sortent plutôt bien et apportent une touche d’innovation qui secoue un peu le cocotier des catégories. Ainsi, on entend de plus en plus de musique au tempo lent comme si les gens étaient un peu saoulés par l’éternel son deep/techno. Le R&B revient en force, mettant de côté les drumskit hip hop, mais gardant son groove, avec des éléments beaucoup plus électroniques, empruntés à la deep et à la house. Un joli tour de passe-passe.

On est donc tranquillement installé et voilà qu’elle arrive. Bon c’est clair, elle est belle, elle est très belle mais elle est surtout pleine de ressources vocales ce qui est quand même le point qui nous intéressait alors (quoique…). Quand on se penche sur les collaborations, où elle « pose » sa voix sur des instrus d’autres producteurs, on comprend comment elle a explosé. Un titre incroyable par les magnifiques Snakehips en 2013. Mais surtout un de ses premiers hits avec Flume sur son album de 2012.

Pas un hasard si elle a fini par signer le hit mondial « Talk Talk » repris ensuite par Dj Snake en 2016, et qui a fait danser la terre entière. George (je peux vous appeler George ?) a bien compris de quel type de production elle avait besoin. Avec Future Classic, elle s’inscrit dans un registre très solaire que l’on commence à entendre à la radio. C’est sexy et jamais criard comme a pu l’être la dance des dernières années. La voix respire, et nous aussi. Très vite, elle joue ses nouveaux titres où l’on sent la grosse signature de Flume. Le groove de « Kryptonite » franchit la barrière du mainstream et n’est pas bien loin de conquérir des stations telles que Radio FG, qui commence à la jouer. La magie tient dans la rigueur de la production : elle s’adresse aux pros et en même temps tout le monde peut la comprendre. On sera évidemment au Bain Paris le 24 mai.

Couder&Kouder

Visuel : SoundCloud George Maple


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *