Bruce Dickinson : l’autobiographie humble et drôle d’une icône du rock !

19 juillet 2018 Par
Jean-Christophe Mary
| 0 commentaires

Dans cette autobiographie, le chanteur livre un récit sans prétention et honnête de sa vie et de son aventure au sein d’Iron Maiden.

bruce-dickinson-l-autobiographie

Pour ceux qui ne le savent pas, le chanteur du groupe légendaire Iron Maiden a plusieurs cordes à son arc : pilote de ligne professionnel, escrimeur de haut niveau, entrepreneur, brasseur de bière, romancier, présentateur radio, scénariste …soit plusieurs vies réunies en une seule. Humble, intelligente et drôle, cette autobiographie relate le parcours hors norme de son auteur, Paul Bruce Dickinson.

Depuis la fin des 80’s, Iron Maiden est devenu un groupe incontournable. Disques d’or, tournées marathon, la « Vierge de fer » est devenu au fil des ans la formation heavy metal la plus populaire du Royaume Uni. Décors scéniques grandioses, light show époustouflant, de toute évidence Bruce et son groupe ont déployé les grands moyens pour devenir ce mastodonte métallique. Depuis les 80’s, les six musiciens ne se produisent plus que dans des stades, devant des foules immenses. Riffs en béton armé, rythmique plombée et vocaux en acier trempé, le groupe regorge de titres mélodiques à la puissance tellurique. Et les concerts orchestrés de main de maitre par le showman Bruce Dickinson sont toujours de grands moments de rock’n’roll. Pour preuve, ce 06 juillet dernier à l’Accorhotels Arena où les 20.000 fans ont pu le voir onduler sur scène, se déplacer tel un félin, haranguer la foule à poing levé avec sa fougue habituelle. Sur scène, le show-man tient autant de la diva que du chanteur de rock. Dans cette autobiographie, il livre quelques confidences sur son incroyable ascension. Issu d’un milieu défavorisé, Bruce Dickinson a su utiliser toute son énergie, son intelligence et son talent pour faire de sa vie quelque chose de grand. Si une large partie est consacré à son premier groupe Samson, le chanteur détaille quelques événements marquants d’une vie bien remplie : son passage en internat, ses années d’escrime, ses débuts avec Iron Maiden, les difficultés de la vie en tournée, son concert de 1994 dans un Sarajevo en guerre, sa passion pour le pilotage et sa lutte contre son cancer de la gorge entre 2010 et 2015. Il narre ses relations avec le bassiste Steve Harris (qui est au passage le vrai boss d’Iron Maiden !) ainsi que quelques anecdotes sur Nicko McBain qui lui a donné l’envie de piloter. Le lecteur tourne les pages d’un carnet de bord intime où scènes de complicité et moments de joie de vivre sont racontés avec un humour très british. Et bien sûr on se régale des mille et une petites anecdotes sur les drogues, l’alcool, bref la vie rock’n’roll des groupes à la fin des 70’s.

Jean-Christophe Mary

Broché: 413 pages

Editeur : Talent Editions