« Titans de l’Age de glace » : grand spectacle à La Géode

14 février 2016 Par Sandra Bernard | 0 commentaires

Depuis le 1er février, La Géode propose Titans de l’Age de glace, un nouveau documentaire grand spectacle en Imax signé David Clark.

Note de la rédaction :

Basé sur plusieurs décennies de découvertes paléontologiques, le film Titans de l’Âge de Glace emporte les spectateurs au cœur des steppes glacées de la fin du paléolithique, sur les traces de grands mammifères qui les ont habitées. En une quarantaine de minutes, l’on suit les pas de Lyuba, une jeune mammouth laineuse, d’un mammouth de Colomb mâle adulte nommé Zed, de redoutables tigres à dents de sabre, de paresseux géants, de grands loups Canis Durus … et même d’hommes.

Mêlant prises de vues réelles et images de synthèses, l’on revit une époque disparue où la majeure partie de l’hémisphère nord était couvert de glace. Dans cet univers hostile, les différentes espèces se sont adaptées pour survivre. La découverte de leurs ossements, voire de leurs momies. Chaque scène est étayée par des découvertes scientifiques et permet de balayer des idées reçues, mais également de faire le lien entre environnement et créatures vivantes.

Grâce à l’écran 180° et à la technologie Imax, l’on est totalement immergé dans l’image, ce qui impressionne beaucoup les enfants. La réalisation et l’animation sont réussies. L’on observe tout de même un léger flou dans certains plans, mais cela reste très mineur. Les glaciers sont réellement impressionnants.

Ainsi, Titans de l’âge de Glace est un documentaire familial mêlant grand spectacle et connaissances scientifiques. La dernière partie du documentaire incite fortement à s’interroger sur le changement climatique et les risques que cela entraîne pour les êtres vivants dont les plus emblématiques sont les éléphants, bisons, tigres et ours blancs, mais également sur notre mode de vie.

Informations pratiques :

De David Clark, Titans de l’äge de Glace, Date de sortie 1er février, Genre Documentaire
Visuel : affiche du film

LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Google+

Laissez un commentaire: