« Les Meilleurs Ouvriers de France » au musée des arts et métiers, une exposition passionnée et passionnante !

17 juillet 2017 Par
Magali Sautreuil
| 0 commentaires

Nul ne peut ignorer de nos jours l’existence des «Meilleurs Ouvriers de France» (MOF) ! Plus qu’un simple concours, c’est un état d’esprit qui pousse à s’améliorer, à communiquer et à transmettre. Instauré en 1923, il concerne aujourd’hui plus de 220 professions. C’est au savoir-faire de ces hommes et de ces femmes d’excellence que le musée des arts et métiers a décidé de rendre hommage en leur consacrant une exposition empreinte d’humanité !

affiche-mof

Face au constat d’une pénurie alarmante d’apprentis et donc à la menace potentielle de la disparition de nombreuses techniques ancestrales, un certain Lucien Klotz, critique d’art et journaliste, a l’idée de créer en 1913 un concours récompensant les «Meilleurs Ouvriers de France», afin de sauvegarder les savoir-faire de chaque métier et d’assurer leur transmission. Cependant, il faudra attendre la fin de la Première Guerre Mondiale et la date de 1924 pour que soit lancé le premier concours, à l’hôtel de ville de Paris.

Cette exposition, réalisée en étroite collaboration avec une vingtaine de ces «Meilleurs Ouvriers de France», s’inscrit dans la même démarche. Elle vise à démontrer que, malgré la concurrence des robots et des machines, ces artisans passionnés, qui s’épanouissent dans leur travail, parviennent à se retrouver à la pointe de leur profession et de leur technique.

Le concours d’ «Un des Meilleurs Ouvriers de France» est d’une diversité sans pareille. Ouvert à près de 238 métiers répartis en 17 groupes, il promeut l’excellence artisanale dans tous les domaines de la création.

Pendant trois mois, Arnaud Dubois, commissaire d’exposition et anthropologue, a sillonné la France en compagnie du photographe Thierry Carron, afin de rencontrer certains lauréats du concours de 2015 dans leur atelier, pour s’imprégner de leur environnement de travail, capter leurs gestes techniques et récolter leur témoignage.

Jean-Michel Wiernezky, Meilleur Ouvrier de France, souffleur de verre scientifique, dans son atelier de l'Ecole Polytechnique.

Jean-Michel Wiernezky, « Meilleur Ouvrier de France », souffleur de verre scientifique, dans son atelier de l’Ecole Polytechnique.

Les résultats de cette enquête, réalisée dans la plus pure tradition ethnographique, sont restitués au public à travers un film d’une demi-heure projeté dans la dernière salle du parcours, une demi-heure pour s’immiscer dans le quotidien de ces femmes et de hommes au travail, une demi-heure pour s’imprégner des bruits qui règnent dans leur atelier, bruits que l’on retrouve à l’entrée de l’exposition.

Vous pourrez également, si vous le désirez, écouter les témoignages des « Meilleurs Ouvriers de France » ayant participé à l’enquête dans leur intégralité, grâce aux quatre casques audio mis à votre disposition, près des fenêtres de la grande salle. Assis sur de petits bancs, vous pourrez également feuilleter le catalogue d’exposition.

De là où vous serez, vous pourrez également écouter la passion de ces femmes et ces hommes pour leur travail, passion hautement contagieuse. En effet, dans l’avant-dernière salle, devant la bibliothèque conçue par Jean Ledermann, un MOF ébéniste, pour accueillir une sélection de 25 chefs-d’œuvre du 25ème concours d’ «Un des Meilleurs Ouvriers de France», associés à des objets plus personnels choisis par les MOF eux-mêmes, une estrade a été installée à la demande du metteur en scène Didier Ruiz pour accueillir les «MOF en scène : des mots et des mains». Sous la direction artistique de Didier Ruiz et de Nathalie Bitan de la « Compagnie des Hommes », des MOF, hommes et femmes, partagent leur passion, expliquent ce qu’ils font au quotidien et aussi, qui ils sont, ainsi que leur parcours. C’est également l’occasion de donner la parole aux métiers de bouche. Cela constitue une occasion unique et privilégiée de pouvoir échanger avec des professionnels, qui aiment vraiment leur métier et qui savent en parler !

Vous pourrez poursuivre l’expérience avec les ateliers «Mini-MOF». Chaque mois est consacré à un thème et une technique. Ces ateliers, conçus par les MOF et inaugurés le premier dimanche du mois par le MOF qui l’a conçu, premier dimanche du mois pendant lequel, rappelons-le, le musée est gratuit, permettent aux jeunes visiteurs (à partir de 7 ans) et à leur famille de participer à une œuvre collective. À la fin de l’exposition, le dimanche 5 novembre 2017, l’ensemble des cinq œuvres réalisées durant ces ateliers sera exposé dans le Fablab du musée. Situé au premier étage du musée, au cœur des collections permanentes, celui-ci est également accessible pendant toute la durée de l’exposition, puisqu’il vous révèle les coulisses de cette dernière.

Vous l’aurez donc sans doute compris, plus qu’une simple exposition, « Les Meilleurs Ouvriers de France » vous propose un voyage à travers les collections du musée et les pièces des lauréats du concours de MOF 2015, un voyage entre passé, présent et futur, dans un jeu de va-et-vient permanent entre les équipes du musée, les résultats de l’enquête et les MOF.

plan

Plan de l’exposition

Certains, comme nous l’avons vu avec la bibliothèque du MOF ébéniste, Jean Ledermann, ont même participé à la scénographie, soit en concevant des éléments de décor, soit en intervenant dans le choix des œuvres à exposer.

Dès la première salle de l’exposition, vous serez «pris en main» par les MOF ! Des photographies de ces dernières, leur premier outil de travail, prises à la fin d’une dure journée de labeur, paumes tournées vers le visiteur, sont judicieusement exposées autour de la «Coupe dite du travail», coupe qui fut présentée à l’exposition des produits des manufactures de Paris en 1850 pour célébrer le savoir et les savoir-faire et face à des documents d’archives relatifs au concours de MOF et émanant du Comité d’organisation des expositions du travail (C.O.E.T.).

Christian Rebuffat , Meilleur Ouvrier de France, maquettiste industriel, au travail dans son atelier.

Christian Rebuffat , « Meilleur Ouvrier de France », maquettiste industriel, au travail dans son atelier.

Dès lors, vous n’aurez plus qu’à vous laisser guider à travers ces trésors nationaux vivants et du passé et qui c’est, pourquoi, tenter à votre tour de devenir « Un des Meilleurs Ouvriers de France », le temps d’une exposition, et plus, si affinités…

Informations techniques et pratiques :

Titre : «Les meilleurs ouvriers de France»

Genre : Exposition ethnographique, historique, artistique et technique

Public visé : Tous, notamment familial. Exposition accessible aux personnes en situation de handicap (physique et mental)

Commissariat d’exposition : Arnaud Dubois

Lieu : Musée des arts et métiers – 60 rue Réaumur – 75003 Paris – Métro ligne 11, station «Arts et métiers»

Dates et horaires : Du 30 mai au 5 novembre 2017

Tarifs : Billet couplé expositions permanente et temporaire à 9 € (6.50 € en tarif réduit et 4 € pour les moins de 18 ans) / Billet valable uniquement pour l’exposition temporaire à 6 € (4 € en tarif réduit)

Visuels : © Thierry CARON / Divergence