Beauté

Se placer en pole position

Se placer en pole position

14 février 2015 | PAR Pulcherry Von Ober

Se mettre en pole position, tenir la barre, entrez dans le jeu de la séduction,  maîtrisez le code barre, se balancer sans contrebalancer,  se suspendre sans s’accrocher pour décrocher le regard de Valentin. La pole dance, discipline mêlant danse et acrobatie, autour d’une barre, s’invite pour enflammer la soirée.

Toutelaculture.com est partie en quête d’initiation à la Pole dance  avec Emilie MARZOUGHI, professeur de pole dance et créatrice de l’école Eden Studio à Lyon.

SHOESUne tenue pole…magnétique
Un short court, un top confortable , ou encore une brassière, et les jambes nues. N’oublions pas que c’est grâce à la texture de la peau que nous adhérons à la barre…Quant au choix des chaussures, optons pour des talons vertigineux pour mieux allonger la jambe, pour mieux révéler les courbes, pour renverser le regard de Valentin.

D’abord,  nous procédons à l’échauffement, car la pole dance implique des efforts physiques intenses.

Ensuite musique !

Jeremih : “Fuck you all the time”
Marylin Manson : “Tainted Love”

polePole positions…prête pour polariser Valentin ?
Placement des mains au niveau du visage, corps face à la barre. Le corps ondule, la vague s’affirme, les courbes s’affichent.  Une main se dégage, l’autre se maintient. La marche se fait sexy : déhanché, croupe dégagée attention, trois petits tours et le corps s’élance, se projette, les jambes se tendent, fléchissent, s’écartent, grand écart.  Le corps se renverse, projection arrière.  Tête à l’envers, le corps est suspendu, une roue aérienne se profile, le corps se retourne.  A coups de trick et de spin, le corps anime et s’anime, frissons garantis, séisme des sens, vague de sensations.

Bien sûr, ce n’est pas dès le premier cours  que la tête se trouve à l’envers sauf peut-être celle de Valentin…
Cependant, au bout de 2 heures de cours d’initiation, nous pouvons espérer parvenir à réaliser une chorégraphie un peu sportive et sexy.

Emilie MARZOUGHI
Emilie a toujours aimé danser cependant c’est la pole dance qui l’a aimanté.  En effet, après un BTS Tourisme et une expérience conséquente dans l’événementiel, Emilie souhaite se rapprocher de ce qu’elle aime, de ce qu’elle est « Moi, j’ai toujours aimé les gens, l’Autre. La Pole dance, avant tout c’est un accompagnement, une écoute de l’autre.  Il est nécessaire d’avoir de l’empathie pour réaliser ce métier.  Lorsque les filles arrivent, beaucoup ont des complexes avec leur corps et des doutes quant à leurs capacités physiques. Ensuite, il est important d’observer la relation qu’elles entretiennent avec la barre. Souvent, cela révèle certains traits de leur caractère: leur tempérament, leur témérité ou leurs angoisses… Le non verbal révèle tant de choses !
Moi, je suis là, je les accompagne dans leur approche, dans leur mouvement. Ma priorité : instaurer la confiance! »
Emilie a opté pour passer les certifications d’instructeur de Pole Dance délivrées par X pole.
Emilie précise bien :  «  La pole dance, si on ne se prépare pas, comporte des risques.  De ce fait, tous les mouvements sont appréhendés d’abord au sol, avant d’être exécutés à la barre.  Les progrès de chacune sont suivis respectueusement ».
Emilie veille, surveille. Les filles vivent ici un cocktail détonnant de fous rires, de remusculation, d’éveil ou de réveil à la sensualité, à l’apprivoisement de leur corps, à son repositionnement dans la vie.

La Pole Dance n’est définitivement pas une danse anodine. Elle redessine, resculpte, design le corps, (les courbatures durant 48 heures le rappellent)…tout comme l’esprit. Elle établit un jeu de relations entre la barre et le corps, l’autorise  à  dévoiler ses capacités tout en exprimant une sensualité inhérente.  Ensuite qui de Valentin ou Valentine tiendra  la barre pour garder ce cap ? Chacun, chacune optera pour l’écume des flots sur lesquels il/elle souhaite naviguer… en quête d’onde de choc ?

Le prix à payer pour se sentir pôle d’attraction est de ….
40 euros pour une initiation de 2h
Site :  http://www.edenstudio.fr/

(crédit photo : Emilie, Eden studio)

Hot love
De la culture dans vos vies sexuelles, avec les cinéastes français d’aujourd’hui
Pulcherry Von Ober

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *