Théâtre

Victor Quezada-Perez rend « Les Guerriers » de Minyana fort élégants au Off d’Avignon

Victor Quezada-Perez rend « Les Guerriers » de Minyana fort élégants au Off d’Avignon

20 juillet 2018 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Au Off d’Avignon, Victor Quezada-Perez met en scène à la perfection Les guerriers de Philippe Minyana.

Attention glamour. Les garçons (Némo Kinéquin, Ronan Bacikova et Jean Husson) en smokings, fleurs rouges au veston. La fille (Milka Pantelic) en jupe souple qui virevolte. Puis se dessine une succession de solos qui finiront en chorale meurtrière.

Aucun décor ici sauf la lumière très bien construite. Le texte nous renvoie après 1914, enfin on imagine, tant ces personnages semblent plus être des fantômes que des revenants.

Ils sont tous très bien dirigés. Et tous racontent leur fait de guerre. Alors évidemment le lien entre les quatre récits est l’horreur. Nous aussi nous détestons la guerre. L’idée de la jouer chic met le gore à distance. On se demande ce qui est pire : avoir la bite coupée par un obus alors qu’on est saisi de dysenterie ou bien lever la main au mauvais moment et la voir virevolter comme un ballon que l’on relâche dans le ciel ? En matière de pire, la hiérarchie est de mise.
Le génie de Philippe Minyana se niche dans un retournement final dont on ne vous dira rien de plus que la chose suivante : sachez que tout le monde meurt, mais pas forcément de la façon dont on aurait pu le prévoir.

La pièce rend hommage aux gueules et aux corps cassés de la Grande Guerre, mais aussi à tous les poilus qui ne sont pas revenus. Un très grand moment de théâtre ou tout, absolument tout, repose sur un jeu direct parfois augmenté d’un micro fifties.

Parler du pire avec beaucoup d’élégance était un pari risqué que Victor Quezada-Perez a extrêmement bien relevé.

Au Théâtre de l’Étincelle, 14 place des études, à 15H30, relâche le mardi. Durée 1h20.

Tous les articles de la rédaction à Avignon sont à retrouver ici

Visuel : ©affiche du spectacle

Infos pratiques

Festival en Othe
Urbaka
festival_off_davignon

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *