Théâtre

Un surprenant « La Ménagerie de Verre » mis en Scène par Charlotte Rondelez au Poche Montparnasse

Un surprenant « La Ménagerie de Verre » mis en Scène par Charlotte Rondelez au Poche Montparnasse

18 septembre 2018 | PAR David Rofé-Sarfati

Charlotte Rondelez propose une nouvelle lecture de La Ménagerie de verre de Tennesee Wiliams au Poche Montparnasse. avec Cristiana Réali dans le rôle de la mère.

Précieux Théâtre du Poche Montparnasse qui propose dans une production digne des plus vastes salles parisiennes  le classique de Tennessee Williams  mis en scène par Charlotte Rondelez. Celle qui co-dirige le théâtre depuis janvier 2013 innove et invente des motifs de scénographie excitants. Dans cet écrin Cristina Réali et Ophélia Kolb forgent respectivement une Amanda et une Laura en rupture avec la lecture habituelle, elles y instillent un humour et une gaieté nouvelle. Charles TEMPLON et Félix BEAUPÉRIN par leur talent et leur puissance comique appuient le trait.

L’histoire est pourtant sinistre. Elle est celle d’un mirage, d’un espoir radicalement déçu. À Saint-Louis, en pleine tourmente des années 1930 au sein d’une famille abandonnée depuis longtemps par un père volatilisé,  Amanda et ses deux enfants Tom et Laura, refusant le vide, rêvent à haute voix et luttent pour un avenir souriant. Ils veulent encore croire au bonheur. Sans être tout à fait dupes d’eux même. Christinia  Réali, l’ancienne partenaire de Francis Huster, formidable actrice interprète avec délicatesse et intelligence Amanda, cette femme abîmée par la vie, un peu bipolaire  mais à l’optimisme et à l’entrain intacts, si parfois empruntés. Elle est drôle et poignante. Ophélia Kolb est décidément une merveilleuse comédienne; elle est l’inspecteur des impôts de la série à succès Dix pour cent, aussi la délicieuse stagiaire de La Médiation de Chloé Lambert. Elle compose son personnage dans un entre deux et une humanité d’aujourd’hui. La pièce la plus émouvante de Tennessee Williams perd un peu de son humeur noire et de son pathos. En fabricant dans une mise en scène sans défaut une famille plus proche de nous, la pièce reste un bonheur de spectateur offert par quatre comédiens talentueux.

La Ménagerie de Verre de Tennessee Williams
mis en Scène par Charlotte Rondelez
au Poche Montparnasse.
1H55

 

Crédits Photos © Pascal Gely

Scala : l’élégant spectacle inaugural de la réouverture du théâtre mythique par Yoann Bourgeois
Israel Galván entre dans le rythme des Romanès
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *