Théâtre
« Madame Pylinska et le secret de Chopin », la magnifique leçon d’Eric-Emmanuel Schmitt, au Théâtre Rive Gauche

« Madame Pylinska et le secret de Chopin », la magnifique leçon d’Eric-Emmanuel Schmitt, au Théâtre Rive Gauche

26 septembre 2020 | PAR Geraldine Elbaz
Prolongé jusqu’au 14 décembre 2020 au Théâtre Rive Gauche, le duo musical proposé par Eric-Emmanuel Schmitt et le pianiste virtuose Nicolas Stavy (en alternance avec Tanguy de Williencourt) nous emporte dans un tourbillon d’émotions et de délicatesse où la musique de Chopin sublime tout.
Un Steinway noir trône côté jardin, quelques partitions de musique sont comme suspendues dans l’air, un décor élégant habille la scène, enveloppée de lumières chaudes et tamisées. Eric-Emmanuel Schmitt, auteur, comédien et surtout fin mélomane va offrir au public pendant près de deux heures un moment rare de théâtre et nous conter sa passion pour Chopin.
 
Au fil d’un apprentissage exigeant auprès de Madame Pylinska, professeur de piano polonaise truculente et fantasque, nous revivons avec l’étudiant normalien de 20 ans fraîchement débarqué à Paris, son éveil sensoriel et musical.
 
Si c’est Tante Aimée qui a émerveillé la première le petit Eric-Emmanuel alors âgé de 9 ans, en jouant du Chopin sur le piano familial, c’est bien le parcours initiatique de Madame Pylinska qui lui permettra une nouvelle lecture du monde pour tenter de percer le secret du compositeur romantique. 
 
Car oui, pour jouer Chopin, déchiffrer les notes ne suffit pas, il faut ressentir la musique, aimer chaque nuance et murmurer les sons.
 
Il faudra aussi s’allonger sous le piano pour recevoir les vibrations, apprendre à cueillir des fleurs sans faire tomber les gouttes de rosée, écouter le silence…
 
De nocturnes en préludes, de sonates en ballades, la musique de Chopin accompagne avec un raffinement exquis les mots du comédien, les élève et les enrobe d’émotion.
 
Pascal Faber propose ici une mise en scène brillante permettant de conjuguer parfaitement l’éloquence du verbe à la beauté de l’interprétation pianistique, embarquant le public dans une valse sensible incomparable.
 
Si Eric-Emmanuel Schmitt porte en lui la nostalgie du compositeur qu’il n’a pas pu être, il transcende avec ses mots l’amour de la musique et nous enchante.
 
Madame Pylinska et le secret de Chopin, De et avec Eric-Emmanuel Schmitt, Au piano : Nicolas Stavy en alternance avec Tanguy de Williencourt, Mise en scène : Pascal Faber. Durée : 1h50. Succès prolongation : jusqu’au 14 décembre 2020.
 
Crédits photos : (c) Fabienne Rappeneau
 

 

Infos pratiques

Grand Marché Stalingrad
Théâtre 13 / Jardin
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *