Théâtre

« La parole du silence » ou l’école de la vie

« La parole du silence » ou l’école de la vie

31 décembre 2018 | PAR Magali Sautreuil

Après une longue absence, Elena Serra remonte sur les planches avec son second spectacle seul en scène : « La parole du silence ». Avec passion, humour et émotion, elle nous raconte son amour pour le mime et son histoire, une histoire qui résonne en chacun d’entre nous…

En effet, si La parole du silence est une pièce autobiographique, elle n’en demeure pas moins universelle. Chacun a certes sa propre histoire, mais nous vivons parfois des expériences similaires et nous sommes souvent en proie aux mêmes doutes, surtout en matière de choix de vie.

Ce sont ces choix qu’Elena Serra nous raconte avec sa propre sensibilité. Elle nous invite à remonter le temps, à l’époque de ses vingt ans, où elle vivait à Turin, en Italie du Nord. C’est à cette époque qu’elle fit la connaissance de Marcel Marceau et qu’elle tomba amoureuse du mime. Elle qui aimait la profondeur du théâtre et le rythme de la danse trouva dans le pantomime tous les arts réunis. La tête remplie de rêves, elle suivit Marcel Marceau à Paris, où elle étudia, puis enseigna dans son école internationale de mime, située dans les sous-sols du théâtre de la Porte Saint-Martin, mais aussi en tournée à travers le monde.

Malgré un avenir incertain, elle ne renonça jamais au pantomime. Elle trouva probablement la force de continuer son chemin grâce aux nombreuses rencontres qui ont marqué son histoire. Associant le pouvoir du geste à la force du silence, elle nous présente toutes les personnes qui ont compté dans sa vie : Marcel Marceau, son maître Étienne Decroux, dans un extrait du film Les enfants du Paradis, Pina Bausch, l’inventrice du théâtre dansé, Charlie Chaplin, qui joua un jour au Charlot avec Marcel Marceau à l’aéroport d’Orly, ses camarades d’école et sa fille, Charlotte…

Ce sont dans ses moments mimés qu’Elena excelle et que l’on comprend vraiment le sens du titre du spectacle : La parole du silence. Dans ces instants, on se rend compte que le silence n’est pas vide, mais qu’il est au contraire bien plus signifiant que la parole. C’est à travers ses silences qu’Elena nous touche le plus.

Mais elle nous séduit également par la parole. Les passages parlés nous donnent le fil conducteur du spectacle. Ils nous permettent à la fois de mieux comprendre l’histoire d’Elena et ce qu’est le mime. Afin de partager sa passion, Elena a en effet imaginé qu’elle donnait une conférence sur l’art du mime, un patrimoine millénaire, que l’on retrouve dans tous les arts cinéma, danse, théâtre…) et qui puise son inspiration dans l’Antiquité gréco-romaine et, plus près de nous, dans la Commedia dell’Arte. Et, pour rendre son intervention vivante et intéressante, elle a décidé d’associer la théorie à la pratique, en renouant avec les origines du mime et en puisant dans sa propre histoire.

Tout ceci pour convaincre notamment une vieille dame, née en 1946, pour qui le pantomime est un langage codé, où un mot équivaut à un geste… On ne sait pas vraiment qui elle est, une tante, une productrice… mais, toujours est-il qu’elle s’intéresse à notre artiste et qu’elle est drôlement rigolote ! Elle est l’une des multiples facettes d’Elena et peut-être son futur… une allégorie du temps qui passe…

Au travers de ce spectacle et d’un récit emprunt de poésie et d’humour, où la musique et la danse sont très présentes, Elena nous parle en réalité de la vie et nous bouleverse…

La parole du silence, de et avec Elena Serra, mise en scène par Eugenio Allegri, les lundis 20, 27 novembre et 11 décembre 2018, à 20h30 et les mardis 23 octobre, 20 novembre, 18 décembre 2018, 22 janvier, 19 février et 19 mars 2019, à 20 heures, au théâtre du Ranelagh, à Paris et le samedi 23 mars 2019, à 20h30, au théâtre de la Semeuse, à Nice. Durée : 1h15.

Si vous voulez mieux connaître Elena Serra, découvrez-la au travers de l’entretien qu’elle nous avait accordé le 8 décembre dernier en cliquant sur ce lien

Infos pratiques

le Caveau de la République
Théâtre Bouffes Parisiens
theatre_du_ranelagh

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *