Théâtre
« Des gens intelligents » au Théâtre de Paris

« Des gens intelligents » au Théâtre de Paris

09 septembre 2014 | PAR Jean-Christophe Mary

David, garçon sensé et réfléchi, a décidé de se séparer de Chloé. Chloé, qui est une fille habile et déterminée, ne l’entend pas vraiment de cette oreille. Leurs amis qui sont des gens prudents et attentionnés sont un petit peu embêtés. C’est donc une histoire ordinaire et très originale, car tout est différent quand on est intelligent… ou pas.

[rating=4]


Cette comédie hilarante raconte l’histoire mouvementée de trois couples en pleine réflexion sur la vie à deux, l’amitié, amour avec en alternance la vision féminine et le regard masculin. On y découvre trois couples au bord de la crise, avec d’un côté les hommes leur mauvaise foi quand il faut parler d’adultère, et de l’autre trois femmes dissertant sur la jalousie.

Le texte traite, entre autres, du problème classique de l’adultère avec humour et finesse. On relève ici la force féminine dans toute sa persversité et l’homme marionnette dans toute sa lâcheté. Cette galerie de personnages aux personnalités bien tranchées est redoutable de finesse et de précision. D’un côté David (Marc Fayet), homme raisonnable et réfléchi Thomas (Gérard Loussine) aussi maladroit aussi naïf que gaffeur, Alexandre (Stephan Wojtowicz) mari infidèle, bourru mais particulièrement touchant, de l’autre Chloé (Lisa Martino) exigeante épanouie, Marina (Lysiane Meis ) très forte dans un registre de femme en apparence nunuche mais qui sait manoeuvrer comme personne et Gina (Marie Piton ) la femme corse, de caractère qui met sous pression son mari plutôt timide. Il faut dire que la pièce écrite par Marc Fayet est plutôt fine et intelligente. L’alternance de scènes duo ou en couple et de trio féminins ou masculins amis sur ce jeu de dupe convaincant, maintient la tension de bout en bout. La mise en scène dynamique (l’entrée surprenante des comédiens sur la première scène est digne d’un tour de magie !) et le montage serré vont aussi dans ce sens. C’est joué avec une telle précision et un tel sens de l’autodérision, on ne peut qu’en rire aux éclats. Les dialogues sont savoureux et fusent à la vitesse de la lumière. La distribution est une merveille, les comédiens n’hésitant pas à en faire des tonnes, quitte à entrer parfois dans du burlesque. Courez-y : durant deux heures la salle est remplie de rires.

Auteur : Marc Fayet
Artistes : Marc Fayet, Gérard Loussine, Lisa Martino, Lysiane Meis, Marie Piton, Stephan Wojtowicz
Metteur en scène : José Paul
Salle Réjane. 15, rue Blanche, 9e. Tél. 01 42 80 01 81. A 16h et 21h. De 30 à 40 €

Visuel : © Ce¦üline NIeszawer

La SACEM signe un accord avec Netflix
Cédric Klapisch dans la ville
Jean-Christophe Mary

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *