Théâtre
« Days of nothing », Roy et Melquiot donnent à voir les crises d’adolescence

« Days of nothing », Roy et Melquiot donnent à voir les crises d’adolescence

17 avril 2015 | PAR Amelie Blaustein Niddam

« I’m fucked and far away, you leave me no choices, no body no voices.
Don’t you know I left myself here… don’t you know I left myself these days and days of nothing. » Ce sont les paroles de Days of nothing, titre éponyme et conjoint d’un texte de Fabrice Melquiot porté à la scène par Matthieu Roy. Une nouvelle fois les deux hommes s’intéressent aux crises et aux mutations extrêmes des adolescents.
[rating=3]


Pour son dernier spectacle, présenté notamment au dernier Festival d’Avignon, Même les chevaliers tombent dans l’oubli, le metteur en scène parlait de l’adolescence comme d’une mue. Cela c’est quand tout se passe bien, mais quelques fois, ce que l’on nomme habituellement et abusivement la « crise d’ado » en est vraiment une. Aiguë et sans retour possible à la vie « normale ».
Maximilien (Hélène Chevalier) parle comme un lascar, il joue à être un autre cela est évident. Lorsqu’il rencontre Remi Brossard (Philippe Canales) un auteur en résidence au collège-lycée Jean Moulin, il le cherche, le traite de « gros gay » mais très vite, son sens inné de la tacle verbeuse laisse déceler du génie. Mais la rencontre se fait trop tard. Maximilien perd goût à la vie, sans retour possible.
Dans sa mise en scène et dans sa direction d’acteur Matthieu Roy nous perd par la caricature. Tout est trop lisible ici. Que ce soit les niveaux de langage, les costumes qui opposent les codes des adultes à ceux des mômes ou du décor qui mixe trop rapidement une interaction entre la vidéo et le réel.
Mais le texte de Melquiot est là, précis et incroyablement juste sur les malaises d’un système éducatif qui est plus préoccupé par les parents que par les enfants.

Visuel : ©JeanLouisFernandez

Le spectacle sera ensuite en tournée jusqu’en mai
ATP d’Aix en Provence, le 20 avril 2015
ATP de Villefranche-de-Rouergue, le 28 avril 2015
ATP de Millau, le 29 avril 2015
ATP de Poitiers, le 12 mai 2015

Infos pratiques

Institut Cervantes de Toulouse
La Fábrica Flamenca – Centro Flamenco de Toulouse
theatreaufildeleau

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture