Théâtre

Construire un feu de Jack London mise en scène par Marc Lainé au Studio Comédie Francaise.

Construire un feu de Jack London mise en scène par Marc Lainé au Studio Comédie Francaise.

17 septembre 2018 | PAR David Rofé-Sarfati

Scénographe de formation Marc Lainé  a imaginé la mise en scène la scénographie et les costumes d’une nouvelle de Jack London Construire un feu. Exercice pourtant périlleux, il réinvente au Studio Théâtre de la Comédie-Française l’art du conte.

 

L’histoire est celle de la mort d’un homme. Un chien observe cet homme, son maître perdu dans le froid arctique. L’homme doit construire un feu pour survivre. Une suite d’erreurs, de malchance et de risques inutilement pris l’emporteront vers la mort.

Le récit écrit en 1910 par l’écrivain pionnier de la littérature américaine d’aventures se prêterait plus volontiers à un traitement au cinéma. Auteur, metteur en scène, plasticien et scénographe, Marc Lainé s’est mis au défi de raconter autrement  la nouvelle de Jack London. Et il invente. Il a choisi le minuscule plateau du Studio-Théâtre pour mettre en scène l’immensité enneigée que traverse le héros.   Il imagine un dispositif vidéo de studio où le film serait capté et monté en direct life. Le héros parlera peu. Un narrateur (Pierre Louis-Calixte incroyable de rigueur d’humanité et de présence) s’adresse au public empreint de l’histoire et de son drame. Il compose un conteur traditionnel , utilise parfois la langue des signes pour restituer cette empreinte. Le récit conté anticipe de quelques secondes les gestes de l’homme. Dans ce hiatus, l’intrigue s’épaissit et acquiert de la force. Des maquettes soutiennent nos imaginaires. Le chien n’est pas un chien (Alexandre Pavloff incarne avec un talent immense ce chien qui ne singe rien de l’animal) et s’adresse lui aussi au public. La musique à la guitare scande la tragédie.

Le miracle a lieu dans la petite salle de la Comédie française. Nous tremblons pour la vie de cet homme et sa mort nous empoigne. Marc Lainé aura inventé une nouvelle façon composite de raconter une histoire. Il y a profit à aller le constater d’autant que la description de notre  rapport à la nature et la dénonciation de l’arrogance de l’homme devant cette nature aux droits bafoués sont des thèmes de littératures cependant qu’aussi des sujets urgents de notre siècle d’apprentis sorciers.

Construire un feu de Jack London 
création Marc Lainé
jusquau 21 Octobre 2018
Studio Theatre de la Comedie Française
1H10

Photo © Vincent Pontet, coll. Comédie-Française –

Infos pratiques

Villa Noailles
Regine’s Club
Christophe Candoni
Christophe est né le 10 mai 1986. Lors de ses études de lettres modernes pendant cinq ans à l’Université d’Amiens, il a validé deux mémoires sur le théâtre de Bernard-Marie Koltès et de Paul Claudel. Actuellement, Christophe Candoni s'apprête à présenter un nouveau master dans les études théâtrales à la Sorbonne Nouvelle (Paris III). Spectateur enthousiaste, curieux et critique, il s’intéresse particulièrement à la mise en scène contemporaine européenne (Warlikowski, Ostermeier…), au théâtre classique et contemporain, au jeu de l’acteur. Il a fait de la musique (pratique le violon) et du théâtre amateur. Ses goûts le portent vers la littérature, l’opéra, et l’Italie.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *