Théâtre

Aurélie Van Den Daele nous enchante avec son ANGELS IN AMERICA au Théâtre de l’Aquarium.

Aurélie Van Den Daele nous enchante avec son ANGELS IN AMERICA au Théâtre de l’Aquarium.

21 novembre 2017 | PAR David Rofé-Sarfati

La pièce fut créée en novembre 2015 par Aurélie Van den Daele qui ensuite nous a proposé une extra-ordinaire Métamorphoses d’après Ovide. Elle revient à l’Aquarium pour 17 représentations à ne pas manquer.
[rating=4]

Le « tout » dans le singulier.

Angels in America est une pièce de théâtre de l’écrivain Juif américain Tony Kushner. Tony Kushner est né à Manhattan de parents cultivés, musiciens classiques. Artiste très célèbre aux Etats unis il se mariera comme un people avec son compagnon en 2006. Sa pièce fut adaptée dans une série culte HBO avec Al Pacino et Meryl Streep. Au milieu des années 1980 sous les présidences de Ronald Reagan et de George Bush, à New York, on suit la vie de plusieurs personnes confrontées à l’administration et la politique des républicains, confrontés à la discrimination homosexuelle et à l’apparition du sida et aux premières expérimentations de l’AZT. Au début du premier acte, Prior Walter est atteint du sida tandis que son compagnon Louis Ironson, juif démocrate, a de plus en plus de mal à vivre. Dans le même temps, Joe Pitt, avocat mormon, républicain et homosexuel, obtient une offre de promotion à Washington de son mentor, le maccarthyste Roy Cohn. Joe hésite à partir à Washington, car son épouse Harper vit  une terrible dépression noyée dans le Valium. Il s’agit des chroniques d’une minorité, toutefois la pièce passionnante rend compte d’une époque in extenso parce que le parler est vrai et brut, que les discours sont imbriqués dans les rêves et l’univers onirique de chaque personnages, parce que aussi il y a une humanité radicale et enfin parce que le texte exprime l’esprit de ces années coincées dans le pli de la libération des moeurs et le retour de l’ordre morale.

Aurélie Van den Daele magnifie l’oeuvre.

D’abord il y a l’humour juif, celui de l’autodérision et de la clairvoyance. Vous les chrétiens vous croyez à la rédemption, nous les Juifs on croit à la culpabilité. Aurélie Van den Daele se glisse dans cette pente; chaque personnage affronte la réalité comme on rencontre un mur, en s’y cognant. La direction d’acteur soutient le parcours individuel de chacun et sa peur du lendemain; et à cause de cette peur le ratage de chaque rencontre. Emilie Cazenave, Harper Pitt incarne une dépressive effarouchée plus vraie que nature, Gregory Fernandes un attachant Louis Ironson, Julie Le Lagadec une magnifique Ethel Rosenberg mythologique, Alexandre Le Nours une Prior lumineux, Sidney Ali Mehelleb le truculent et fantastique infirmier Belize. Pascal Neyron pousse sa proposition de Joe, prend tous les risques et saisit la salle. Marie Quiquempois complète de son talent et de son dynamisme la proposition de la troupe. L’histoire est avant tout l’histoire du salaud Roy Cohn avocat charismatique et véreux, maccarthyste, vulgaire et autoritaire. Roy Cohn est un homme d’influence alors qu’il contracte le Sida. Et tout va devenir compliqué et passionnant. Antoine Caubet est un formidable Roy Cohn, entre vérité et faux semblant, chacune de ses apparitions nous plonge dans nos imaginaires. 

Ensuite il y a cette mise en scène, la patte d’une Van Den Daele qui écrit si bien le fantastique et le chimérique en brassant des motifs simples, esthétiques toujours, drôle parfois et des musiques percutantes, le tout emmené à un rythme haletant. Il y a cette inventivité sans relâche et sans prétention qui finit de tricoter une authentique oeuvre pour les yeux, les oreilles et nos pensées.

ANGELS IN AMERICA
texte Tony Kushner
version écourtée avec l’approbation de Tony Kushner

traduction Gérard Wajcman avec la collaboration Jacqueline Lichtenstein

mise en scène Aurélie Van Den Daele (artiste associée)

dramaturgie Ophélie Cuvinot-Germain, assistanat à la mise en scène
Mara Bijeljac, lumières/vidéo- Son-scénographie Collectif INVIVO Julien DubucGrégoire DurrandeChloé Dumas, costumes Laetitia Letourneau

avec Antoine Caubet, Émilie Cazenave, Grégory Fernandes, Julie Le Lagadec, AlexandreLe Nours, Sidney Ali Mehelleb, Pascal Neyron, Marie Quiquempois

Infos pratiques

A la folie théâtre
Théâtre Italique
theatre_de_laquarium

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *